Ce n’est rien de dire que Sam Lowes a raté sa première expérience en MotoGP. En dix-huit Grands Prix passés comme officiel Aprilia, il a établi de record de chutes en une campagne, se succédant ainsi à lui-même après son exercice en Moto2. Et il n’a marqué que cinq malheureux points. En 2018, il va tenter de se relancer en retrouvant la catégorie intermédiaire avec une prometteuse KTM. Mais quels sont les centres d’intérêt de l’Anglais ?

Sam Lowes doit vivre avec l’image de l’échec total après une année calamiteuse passée parmi l’élite. Mais au-delà de cette déception, il y a l’homme qui s’est découvert après un entretien relayé par Speedweek : « Tom Cruise est mon acteur. Il a tourné dans l’opus que tout enfant a aimé et qui est Top Gun. C’est donc aussi mon film préféré. Côté féminin, j’aime aussi Cameron Diaz. Pour la musique, je suis un grand fan de Purple Rain de Prince ».

Voilà pour le côté privé : c’est Maverick qui emporte la palme ! Et sur les circuits ? « Valentino Rossi est le meilleur. Il fait tant de choses sur la piste et en dehors et depuis si longtemps déjà. Il continue à adorer tout ce qu’il fait, alors pour moi, c’est le meilleur de tous les temps ».

« Sinon, comme adversaire le plus dur, je dirais Kenan Sofuoglu. Il peut être aussi impitoyable sur la piste qu’adorable en dehors. Et si j’avais à remonter le temps, j’aimerais me confronter à Mick Doohan. Peu de pilotes seraient revenus à leur meilleur niveau après avoir connu la blessure à la jambe qu’il a subie ».

Sam Lowes ne sera pas, en 2018, le seul pilote en Moto2 venu du MotoGP. Hector Barberá vivra la même expérience. Une aventure qui a englouti en 2017 les derniers espoirs de Yonny Hernandez



Tous les articles sur les Pilotes : Sam Lowes, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : CarXpert Interwetten