Ce samedi 28 août 2021, Jorge Martín a répondu aux questions des journalistes depuis le circuit de Silverstone, au terme de la deuxième journée du Grand Prix MotoGP de Grande-Bretagne.

Nous sommes allés écouter (via un logiciel de téléconférence) les propos du pilote espagnol, qui s’est qualifié en quatrième position aujourd’hui, en dépit d’une erreur de chronométrage qui l’a laissé plusieurs minutes à tort en tête de la feuille des temps.

Comme à notre habitude, nous reportons ici les paroles de Jorge Martín sans la moindre mise en forme.


 

Jorge, lors des FP4 vous vous êtes retrouvé très bas dans la hiérarchie. Pouvez-vous nous en donner la raison ?

« Lors des FP4 j’ai utilisé des pneus usés alors que tout le monde recourait à des pneus neufs. Mais je suis tout de même très confiant en ce qui concerne notre rythme pour demain. »

Jorge, ce fut une séance de qualifications assez étrange, surtout si on regarde votre meilleur tour, qui a finalement été annulé, et qui était très rapide ! Pourquoi avoir coupé le virage de la sorte ?

« J’ai fait cela pour être dans une bonne position en vue de mon tour lancé. Mais je dois dire que malgré l’erreur de chronométrage je savais depuis le début que ce n’était pas moi le poleman. Au final la quatrième place est tout de même un bon résultat, et nous allons pouvoir nous battre pour le podium demain. »

Vous avez fait un passage par le parc fermé après les qualifications et avez échangé quelques mots avec le top 3. Pouvez-vous nous dire quel était le sujet de cette discussion ?

« Quand je suis rentré au stand, je savais que je n’avais pas signé la pole position, et donc je me suis dit que je n’avais qu’à regagner mon garage. Mais ensuite j’ai tout de même dû y aller car j’étais le pilote indépendant le plus rapide des qualifications. Les autres gars dans le top 3 avaient le sourire car ils n’étaient pas dupes quant au fait que je puisse signer un chrono aussi rapide ! Mais peu importe, nous sommes prêts du top 3, à à peine un dixième. »

“Nous sommes à peine à un dixième du top 3”

 

Après votre victoire en Styrie vous aviez expliqué être fatigué en fin de course en raison des séquelles de votre gros accident survenu en début de saison. Qu’en est-il de ce point de vue ? Ressentez-vous toujours des faiblesses à ce niveau ?

« En débarquant ici je me sentais à 100%, mais à présent j’ai un peu les mêmes sensations qu’à Assen, où j’avais dû abandonner. Mais là, ça va quand même mieux, et il va falloir voir ce que ça va donner demain car c’est une longue course qui se présente. »

 

 

Vous avez été rapide au Qatar ainsi bien sûr qu’au Red Bull Ring, soit deux circuits vraiment très différents de Silverstone. Quel profil de circuits préférez-vous ?

« Je préfère ce tracé, car il est rapide et il est composé de nombreux virages fluides. Si vous contrôlez bien la transmission de puissance au sol vous pouvez atteindre de très hautes vitesses. Au Sachsenring j’ai démarré la course depuis la septième place sur la grille, mais j’aurais très bien pu partir depuis la première ligne de la grille, et même chose à Assen. J’ai été rapide pour ainsi dire partout. Je commence à bien comprendre la moto et par conséquent à être compétitif, mais je pense qu’il me faut encore un peu plus d’expérience. Je dois notamment progresser dans la dernière partie de la course, et c’est pourquoi j’ai utilisé les pneus usés lors des FP4. »

 

Résultats des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP :

Silverstone

Crédit classements : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Pramac Racing