Après plusieurs sévères blessures dont il n’est pas totalement remis malgré des milliers de kilomètres de rééducation en vélo en Californie, là où il réside actuellement, Cal Crutchlow a débuté la première séance de test à Sepang comme on s’y attendait : en douceur.

Le pilote LCR Honda se positionnait logiquement tout d’abord autour de la 10e place en travaillant sur ces réglages, quand, vers 13h30, il ressortait de son box pour produire un bel effort récompensé par la troisième position provisoire.

Repoussé à la quatrième place par Franco Morbidelli, le Britannique s’apprêtait à refaire une tentative avec l’une de ses trois motos disponibles quand la pluie a interrompu prématurément toute velléité de ce genre…

Avec un Marc Márquez convalescent, un Álex Márquez débutant et un Takaaki Nakagami amoindri, Cal Crutchlow se retrouve de fait propulsé porte-étendard de Honda…

Cal Crutchlow : « Cela a été un choc pour le système de retourner sur le terrain, mais c’était un bon jour pour remonter sur la moto. J’ai été très heureux de travailler à nouveau avec l’équipe LCR Honda Castrol, et c’est toujours bon de revoir les garçons après une bonne pause hivernale où je me suis bien préparé en Californie. Je me suis senti plutôt bien, même si je n’avais pas fait de moto depuis le test de Jerez en novembre. »
« Maintenant, le travail commence. Nous continuons à essayer d’améliorer la RC213V de l’année dernière ; nous avions deux modèles 2020 dans le garage et une machine de type “genre 2019” qui était un peu plus que ça. »
« Nous avons travaillé tout au long du programme de test, avec un léger retard en milieu de journée lorsque nous avons dû travailler sur les motos, ce qui est tout à fait normal. Nous avons eu quelques soucis en fin de matinée qui m’ont forcé à rester au box, car nous avons dû changer quelque chose sur la moto. Puis la pluie est arrivée à 14h30, et j’ai donc dû faire une longue pause. Puis il a recommencé à pleuvoir cinq tours avant la fin de la séance et nous n’avons pu faire qu’un petit relais en fin de journée. »
« Dans l’ensemble, c’était bien de recommencer à travailler avec l’équipe, mais demain sera une journée plus longue et plus difficile, où nous en apprendrons beaucoup plus sur ce que nous avons. Vous pensez que 30 tours par jour ne sont rien. Et ce n’est pas grand-chose, mais si vous ne vous asseyez pas sur une machine de course pendant deux mois et demi, vous serez particulièrement vermoulu. C’est peut-être pour ça que tout me fera mal demain. Je ne suis plus tout jeune. »

 

MotoGP Test Sepang J1 : chronos

 

Crédit classement: MotoGP.com

Chronos de référence :

Record des tests : 1’58.239 par Danilo Petrucci (Ducati) en février 2019

Record des essais officiels : 1’58.303 par Fabio Quartararo (Yamaha) en 2019

Record du tour : 1’59.661 par Valentino Rossi (Yamaha) en 2019

 



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda