Après avoir imputé ses très modestes classements des deux premières journées du test MotoGP à Sepang (14e et 13e) à son pneumatique arrière Michelin, Danilo Petrucci a finalement redressé la barre en se positionnant 6e pour conclure ce premier tir de la saison.

Il faut dire qu’avec les 10 premiers pilotes en moins de 3 dixièmes de seconde et les 18 premiers en moins de 7 dixièmes, la hiérarchie provisoire offerte à l’issue de ces trois jours en Malaisie tient à très peu de choses…

Néanmoins, il semble clair que l’on est quelque peu déçu chez Ducati puisque, malgré un moteur 2020 semblant avoir retrouvé son traditionnel avantage en vitesse de pointe, il est évident qu’il reste du travail pour aller surpasser les “quatre cylindres en ligne” pourtant bien moins véloces dans les lignes droites.

Du coup, son propre record établi lors du test 2019 tient toujours…

Danilo Petrucci explique : « Ce fut un test de trois jours très chargé. Aujourd’hui, nous avons travaillé sur différentes solutions de réglage, et même si nous avons encore quelques aspects à améliorer, je suis satisfait car nous avons pu trouver un bon rythme de course et faire un nouveau pas en avant. J’ai beaucoup discuté avec Andrea, et, ensemble, nous avons identifié quelques aspects qui seront certainement utiles pendant les courses. Il est toujours important de partager des opinions et de conduire ensemble. Nous pouvons donc comprendre le ressenti de la moto et dire aux techniciens ce qui doit être changé et amélioré, et ce qui fonctionne bien. Nous sommes probablement la seule usine à le faire, mais nous convenons que c’est important parce que Dovi et moi avons nos forces et nos faiblesses : je suis meilleur à certains endroits sur les pistes et il est meilleur à d’autres. »
« Nous avons été rapides sur les tours chronos, mais il reste encore beaucoup à faire car de nombreux pilotes sont plus rapides que nous. Espargaro en est l’exemple, et malheureusement, je parle des deux frères. Je n’aime pas ça. Mais c’est bien que nous ayons compris beaucoup de choses lors du test ici.
Nous devons encore comprendre comment bien utiliser les nouveaux pneus, mais nous avons encore le test au Qatar pour compléter notre travail. Le feeling n’est pas très bon et je ne sais toujours pas comment changer ça. Dovi et moi nous nous poussons l’un l’autre, mais nos temps au tour n’étaient toujours pas les meilleurs. Nous devons définitivement y travailler. Nous sommes satisfaits des choses que nous avons essayées, mais pas tellement du rythme de course.
Je sais que nous disons cela chaque année, mais c’est le Championnat du monde le plus difficile, et il se resserre chaque année. Faire une différence est extrêmement difficile. »

 

Classement final de la troisième journée du test MotoGP à Sepang:

Crédit classement: MotoGP.com

 

Références passées :
– Meilleur tour en test : 1’58.239 (Danilo Petrucci 2019)
– Pole position 2019 : 1’58.303 (Fabio Quartararo)
– Meilleur tour en course : 1’59.661 (Valentino Rossi 2019)

 



Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team