La joie aura été de courte durée pour celui qui a été appelé en urgence pour remplacer Johann Zarco au sein du team officiel KTM.

Déjà pilote d’essais de la firme autrichienne, et donc complètement habitué à piloter la RC16, Mika Kallio a conclu son premier Grand Prix dans le team d’usine à une modeste 17e position, 10 secondes derrière Miguel Oliveira à Aragón.

En Thaïlande, les choses ne semblent pas s’améliorer, au contraire, puisque le pilote finlandais s’élancera de l’avant-dernière position, soit 10 places derrière son chef de file pourtant sérieusement amoindri.

Du coup, le doute s’installe pour celui qui a fait deux saisons complètes sur une Ducati Pramac en 2009 et 2010…

Mika Kallio : « Je suis déçu. Je suis déçu de mon chrono et de mon rythme. J’ai du mal à trouver de l’adhérence avec le pneu arrière. Ici c’est encore pire qu’à Aragón. Je ne suis pas content de mon travail et nous devons voir ce que nous pouvons faire, mais nous n’avons pas beaucoup de temps. Nous n’avons rien à perdre. Nous aimerions être meilleurs durant la course. Nous aurions peut-être besoin d’ajuster la moto différemment en termes de transfert de charge, en déplaçant un peu de poids d’avant en arrière, car nous n’utilisons pas suffisamment le pneu arrière. »
« La seule option pour moi est le pneu arrière tendre, le pneu le plus dur a été un désastre. Cela a aussi montré que quelque chose ne va pas, car Pol et Miguel ne s’en sont pas beaucoup plaints, donc ça vient de moi et de mon style de pilotage. Je suis déçu et je souhaite réellement apporter plus à KTM. C’est clair que personne n’est heureux pour le moment. »

Classement Q2 du Grand Prix de Thaïlande MotoGP:

Classement Q1 du Grand Prix de Thaïlande MotoGP:

Crédit classements: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Mika Kallio

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP