De Diana Tamantini / Corsedimoto.com

Pour cette nouvelle saison, les teams MotoGP (à l’exception de KTM) ont demandé des wildcards. Voici combien il y en aura et qui sera en compétition.

Pendant la saison, les équipes de la catégorie reine du MotoGP demandent toujours une participation supplémentaire pour leurs pilotes d’essais, afin de faciliter leur travail de développement des motos. Cette année encore, les équipes ne seront pas en reste, avec des pilotes d’essais qui seront en action de une à cinq fois cette saison. Le seul qui n’a pas fait de demande est KTM. Examinons la situation en détail.

Ducati, comme cela est le cas depuis des années, alignera à nouveau Michele Pirro cette année, qui aura la chance de participer à trois Grands Prix. “Michele sera en piste au Mugello, à Misano et à Valence “, confirme le directeur sportif Davide Tardozzi. Il y a deux jokers à l’ordre du jour chez Honda. “Nous sommes très satisfaits du travail de Stefan Bradl et nous pensons à au moins deux Grands Prix”, a déclaré Alberto Puig, Team Manager. Il n’a cependant pas voulu révéler à quelles courses.
Pour Yamaha, l’idée est d’aligner l’un des pilotes d’essai une fois cette saison. Le directeur de l’équipe, Massimo Meregalli, en a parlé : “Nous nous attendons à une wildcard de Katsuyuki Nakasuga au Motegi. Cela n’a pas encore été officiellement établi, mais nous y réfléchissons”. Trois courses sont programmées pour le pilote d’essais de Suzuki. “Nous avons demandé trois wildcards pour Sylvain Guintoli, qui a été confirmé comme étant notre pilote de test”, a déclaré le team manager Davide Brivio. “Les courses seront à Barcelone, Brno et Motegi, on verra”.

Il y a cinq jokers dans l’équipe Aprilia. Le directeur technique Romano Albesiano confirme : “La première wildcard pour Bradley Smith sera au Qatar. Nous avons ensuite demandé à participer aux Grands Prix de Barcelone, Brno, Aragon et Valence. Nous attendons toujours la confirmation officielle, mais ce sont nos plans”.
Comme dit précédemment, pas de wildcard pour la maison KTM. “Avec l’équipe satellite, nous avons quatre motos sur la piste “, explique Mike Leitner, directeur de l’équipe. “Le programme de tests avec Dani [Pedrosa] et Mika [Kallio] est très chargé. Dans le passé, nous utilisions des wildcards parce que nous n’avions que deux motos en action, mais cette année, nous n’y pensons pas”.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Diana Tamantini