Valence

C’est comme un vent de folie qui semble souffler ce samedi matin à Valence sur le tracé Ricardo Tormo qui est le théâtre du dernier Grand Prix de la saison MotoGP. Vendredi, ce sont les rafales des éléments qui ont causé des problèmes aux pilotes mais, depuis ce matin, c’est la colère des hommes qui déclenche la tempête. Côté Moto3, des sanctions devraient tomber alors qu’en MotoGP, une Ducati s’est consumée, provoquant un drapeau rouge, mais son pilote Marco Bezzecchi est indemne.    

Ce samedi à Valence commence de façon étrange voire inquiétante avec des scènes sur la piste que l’on n’aime pas voir. Il y a d’abord eu la fin du Moto3 mettant aux prises Toba et Masia qui se sont accrochés. L’épilogue de l’accident enverra les deux protagonistes devant des commissaires qui ne manqueront pas de se pencher sur des sanctions.

Masia est entré « fort » sur Toba et les deux se sont retrouvés au sol. Une fois relevé, le Japonais est allé donner une tape sur le casque à l’Espagnol. Le pilote Red Bull Ajo a mal réagi, répliquant en donnant un coup de poing. Un spectacle vraiment indigne.

La rage domine ce samedi matin à Valence 

Image

Ensuite, dès le début de la FP3 en MotoGP, Marco Bezzecchi est parti dans une longue glissade après une chute. Le rookie de la saison 2022 s’en sort bien, mais pas sa Ducati qui s’est embrasée dans le bac à gravier. Les commissaires ont mis un certain temps avant d’intervenir ce qui a provoqué la colère du pilote VR46 qui s’en est pris au préposé à l’extincteur… Il y a de la tension à tous les étages dans cette finale…

toba-masia-zuffa-moto3

Tous les articles sur les Pilotes : Jaume Masia, Kaito Toba, Marco Bezzecchi

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo, VR46 Racing Team