De Luigi Ciamburro  / Corsedimoto.com

Valentino Rossi courtisé par Ford et Hyundai pour le rallye de Monza. De son côté, Franco Morbidelli consacre sa deuxième victoire en MotoGP au Docteur.

À Teruel, Franco Morbidelli s’est occupé de hisser haut le drapeau de la VR46 Academy. Avec le maestro Valentino Rossi contraint de regarder le Grand Prix à la télé, après le test positif d’il y a dix jours, la marque de Tavullia frappe à nouveau. Et elle peut rêver, car l’Italo-Brésilien n’est qu’à 25 points du rêve mondial, l’équivalent d’une victoire alors qu’il reste encore trois courses jusqu’à la fin de la saison MotoGP.

L’empreinte de Vale sur l’ascension de “Morbido”

Deuxième succès de la saison après la première à son Misano, alors Valentino Rossi s’était vu arraché son 200e podium au dernier virage par Joan Mir. « Être quatrième du championnat du monde à ce point de la saison est fantastique », a déclaré Franco Morbidelli après son exploit en Aragón. « Il y a deux ans, je rêvais encore de participer au MotoGP. Mais j’en veux toujours plus et je donnerai tout pour réussir. Nous sommes maintenant pleinement dans la course, mais nous devons évidemment mener les trois dernières courses avec l’attaque maximale. Et bien sûr, je ne dois pas faire d’erreurs. »

Impossible de penser aux ordres des équipes au moins jusqu’à la dernière course à Portimão. Dire que certains médias le considéraient déjà hors de la bagarre pour le championnat du monde à la veille du GP de Teruel. Hypothèse sèchement rejetée lors de la conférence de presse, avant de confirmer sur la piste. Derrière ce succès, il ne peut y avoir que la main de Valentino Rossi, qui a cru en lui alors qu’il courait encore en Superstock et semblait destiné aux Superbikes. « Lorsque vous passez autant de temps avec un pilote aussi formidable et expérimenté, vous apprenez certaines choses sans qu’elles ne soient dites à haute voix. J’admire beaucoup Vale et j’essaie de faire face comme lui à certaines situations dans le sport et dans la vie en général. Je me demande toujours: “Que ferait Vale?” Il a toujours la bonne solution prête au bon moment. »

Fin de saison en rallye

La saison MotoGP 2021 pourrait être la dernière de la carrière moto de Valentino Rossi, qui partagera le garage avec Franco Morbidelli. Avant cela, le pilote de 41 ans envisage également de cultiver son deuxième rêve, les quatre roues. Au départ, il avait en tête de courir à nouveau à Abu Dhabi, mais l’urgence du coronavirus et l’appel des rallyes pourraient changer ses plans. Le neuf fois champion du monde souhaite participer à la dernière manche du championnat du monde des rallyes de la FIA, cette année prévue à Monza du 4 au 6 décembre.  « Je suis au courant pour Monza, beaucoup de gens m’ont déjà appelé. »

La dernière fois que Valentino Rossi a remporté le «Monza Rally Show», c’était en 2018, au volant d’une Ford Fiesta RS. Richard Millener, directeur de l’équipe M-Sport Ford, a admis que l’équipe britannique serait intéressée pour accueillir le vétéran du MotoGP. « Nous travaillons avec Valentino depuis plusieurs années et ce serait formidable de voir quelqu’un comme lui à l’événement. Je pense que Monza apportera une opportunité très intéressante au WRC. Dans le passé, cela a attiré de grands noms. »

Pour sa part, le directeur de l’équipe Hyundai, Andrea Adamo, a admis qu’il cherchait à intégrer un “pilote de haut niveau” dans son équipe pour l’événement de Monza. « Il pourrait y avoir plus de voitures à Monza. Si vous avez un invité approprié qui peut attirer l’attention, nous devons profiter des opportunités que nous avons d’attirer l’attention des gens dans le cadre du championnat du monde des rallyes. ».

La course pour avoir Valentino Rossi semble avoir déjà commencé …

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Luigi Ciamburro



Tous les articles sur les Pilotes : Franco Morbidelli, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP, Petronas Yamaha Sepang Racing Team