Jorge Lorenzo a une existence trépidante de jeune retraité qui mord la vie à pleine dent. Certes, on l’attend apparemment du côté de chez Yamaha pour un poste de pilote d’essai dont il ne nie pas avoir la proposition sur la table. Un travail sérieux qui demande de gros efforts, une pointe de vitesse et un entraînement à l’avenant, surtout pour des tests à venir dans la fournaise de Sepang. Por Fuera a montré qu’il n’avait pas quitté les salles de gym. Mais il ne cache pas non plus le fait de passer de bons moments. La preuve…

Jorge Lorenzo s’est remis de ses blessures. La pression de 18 ans de compétition l’a abandonné et, depuis, le quintuple Champion du monde se lâche. L’Indonésie a été un paradis, Lugano est de tout repos, il a cassé sa tirelire pour s’approprier un bolide de rêve et le voilà à présent repéré en bonne compagnie tout en se livrant à une bataille d’arrosage …au champagne. Ceci après avoir fait un travail de mémoire à méditer sur Pablo Escobar.

La bouteille, il l’a souvent dégoupillée sur les podiums, et il montre qu’il n’a pas perdu la main. Les cibles sont intéressantes et on dira que c’est aussi une autre façon de ne pas perdre la main au cas où il se retrouverait dans une situation de célébrer une place parmi les trois premiers… Mais la question demeure : sera-t-il à Sepang, début février avec une M1 ?

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP