A la question posée par la Gazzetta dello Sport,« Pourquoi ne pas faire courir Stoner à la place de Petrucci, en Argentine et aux États-Unis, sur la GP15 du team Pramac? », la réponse de Gigi Dall’Igna a été on ne peut plus claire.

Gigi Dall’Igna : « il n’est actuellement vraiment pas physiquement en mesure de faire une course. Et encore moins deux, consécutives. Il a recommencé à tourner sur une MotoGP seulement en Malaisie, et cela faisait six mois qu’il n’était pas monté sur une moto.  De plus, il a également eu quelques problèmes physiques (au rein) et il manque encore de force… Cela n’aurait eu aucun sens de le faire courir « .

Des arguments qui ne souffrent d’aucune contestation possible et qui contraint les fans du pilote australien à s’armer de patience avant de le voir affronter ses petits camarades lors d’une course.

Cela pourrait-il néanmoins avoir lieu lors du Grand Prix d’Autriche, qui aura lieu de 14 août, sur un circuit que personne (à part Marc Marquez) ne connaît?

 Gigi Dall’Igna : « Casey est un collaborateur et la chose qui m’intéresse est qu’il fasse les essais de la moto, qu’il teste les nouveaux composants. A partir du milieu de la saison, nous verrons. »

Pour rappel, des examens médicaux sur le pilote australien, réalisés à l’automne dernier après sa chute à Suzuka, avaient mis en évidence une insuffisance rénale sévère concernant l’un de ses reins qui ne fonctionnait plus qu’à 35%.

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team