Il est 22 heures, ce dimanche soir, et un splendide weekend de course vient de s’achever.

Non pas splendide grâce à une course passionnante en MotoGP, loin s’en faut, ni même par les résultats des pilotes francophones, seul Fabio Quartararo ayant réussi pour sa part à interrompre une série de modestes résultats, mais bien grâce à votre présence, particulièrement importante.

Quantitativement, il s’agit d’un incontestable succès, avec plus de 99 000 spectateurs passionnés pour la seule journée de dimanche.
Mais qualitativement aussi!
Et nous ne parlons pas uniquement de la météo qui a décidé de donner son blanc-seing à la fête mancelle, mais encore une fois de vous, dont le comportement peut être qualifié de bon enfant et ce, malgré ou grâce une présence policière bien plus discrète qu’à l’habitude.

Nous avons noté bien moins de débordements que lors des années passées, et ça fait vraiment plaisir, seule la musique nocturne des motos au rupteur démarquant encore le Grand Prix de France de ses homologues européens.
Donc bravo à vous!

La nuit est maintenant tombée et le paddock s’est vidé des camions des équipes à vitesse grand V, mais il reste encore une multitude de travailleurs s’activant pour commencer à démanteler les installations de cette incroyable organisation matérielle, ainsi que quelques rares journalistes en salle de presse qui commencent à piquer du nez.

Nous fermons donc les ordinateurs, bien remplis d’interviews, d’informations et de photos aussi intéressantes qu’exclusives, et vous donnons rendez-vous dès demain, après cette petite semaine passée au Mans.

Vive la moto!