Fabio Quartararo s’est fracturé le radius au niveau du poignet lors du Grand Prix d’Autriche.

Après ce que l’on peut considérer comme un galop d’essai à Silverstone, lors duquel le pilote français a néanmoins réussi à se hisser à la porte des points malgré une grande douleur, le jeune niçois s’était clairement fixé Misano pour retrouver une vitesse le plaçant dans le premier tiers du plateau.

Après une première journée contrastée (9e en FP1, 24e en FP2), celui que l’on surnomme El Diablo a su atteindre un niveau à la fois élevé et régulier correspondant à son objectif initial, se classant 10e en FP3 puis 10e lors de la qualification, et ce, malgré une douleur toujours bien présente.

Une fois son cuir enlevé, le rookie Moto2 s’est confié à nous.

Fabio Quartararo : « Le début du week-end à Misano est plutôt bon puisque l’on a fait 23e en qualification à Silverstone et là, on a fait 10e. Je pense donc que je commence bien à reprendre mon rythme et à avoir un bon feeling. C’est positif. Demain, on verra bien puisque normalement ce seront des conditions de pluie, mais je suis heureux d’avoir fait un bon temps aujourd’hui. »

Quand tu rentres à ton box, on voit bien que souffre encore beaucoup de ta double fracture incomplète au radius. Tu pilotes d’ailleurs avec un bandage. Les constitutions de pluie seront-elles plus faciles d’un point de vue physique ?

« Physiquement, oui ! Mais même si j’aime bien la pluie, je préférerais faire la course sur le sec. C’est paradoxal car ce circuit, avec ma main blessée, est un des circuits où je souffre le plus. En tout cas, plus qu’à Silverstone. »

Compenses-tu cette faiblesse en travaillant davantage avec les jambes ?

« Oui, oui, oui. Je l’ai surtout ressenti à Silverstone et j’ai vraiment eu mal aux jambes. D’habitude, on travaille bien sûr avec les jambes mais aussi avec les bras. À Silverstone, j’ai quasiment travailler seulement avec les jambes. Alors bien sûr, cette fracture reste une chose négative, mais cela m’a appris pas mal de choses positives pour la suite. »

As-tu un objectif précis pour demain ?

« Non, pas vraiment. Je veux juste essayer de faire une belle course. J’ai réussi à faire un bon rythme aujourd’hui sur le sec, et je sais donc que j’ai un bon potentiel ce week-end. Alors on verra demain sous la pluie si on peut faire une belle course. »



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Paginas Amarillas HP 40