Remporter son premier Grand Prix est toujours un moment important, mais c’est encore plus magique quand ça se produit lors de sa course nationale et que c’est également le premier succès pour son équipe.

C’est ce qui se produisit à Jerez voici 11 ans pour Alvaro Bautista et l’équipe d’Aspar Martinez. En effet le 26 mars 2006, lors du Grand Prix d’Espagne qui était alors le premier de la saison, Alvaro franchit la ligne d’arrivée en tête sur l’Aprilia de l’équipe Master-MVA Aspar Team qui, soulignons-le, eut également la joie ce jour-là de placer un deuxième pilote sur le podium avec Mattia Pasini qui termina troisième. L’équipe de Jorge Martinez était assez pléthorique à cette époque, ce qui permit à Hector Faubel de terminer sixième et Sergio Gadea septième. Plus qu’un triomphe, ce fut une razzia !

Alvaro et Aspar remportèrent dans la foulée leur premier titre de Champion du Monde en 125, avant que l’équipe ne renouvelle cet exploit en 125 en 2007 avec Gabor Talmacsi, en 2009 avec Julian Simon puis en 2011 avec Nicolas Terol.

alvaro-bautista-hace-balance-esta-magnifica-temporada-12634065286226

Bautista passa ensuite en 250, où il termina brillant deuxième en 2008, remportant un total de huit GP en « quart-de-litre ». Depuis 2010 en MotoGP, il est monté trois fois sur le podium en 2012 (Misano et Motegi) et 2014 (Le Mans) sur la Honda du Team Gresini.

Cette année, le début de saison d’Alvaro connait des hauts et des bas, avec en point d’orgue une superbe quatrième place en Argentine, à seulement 6.5 du vainqueur Maverick Vinales et à moins de 3 secondes du podium. Álvaro Bautista et son coéquipier Karel Abraham reviennent à Jerez confiants après leur test hiver hivernal réussi en novembre dernier.

Selon Álvaro Bautista, « Après trois courses hors d’Europe pour commencer la saison, nous arrivons à Jerez d’humeur positive en raison de notre compétitivité au Qatar et en Argentine. Au Qatar, nous avons manqué de chance, mais en Argentine, nous avons pu démontrer notre potentiel. À Austin, cependant, nous avons eu quelques problèmes en raison de la combinaison de la météo, du circuit, des pneus …

« Je n’étais tout simplement pas à l’aise, mais en course, sans le crash, je pensais que nous aurions pu nous battre dans les dix premiers. Le crash était inexplicable, mais il est temps d’aller de l’avant.

« Jerez est spécial pour les pilotes espagnols, c’est notre course à domicile et j’ai de très bons souvenirs de cette piste parce que c’est là que j’ai remporté ma première victoire en 125. C’était ma première course avec l’équipe Aspar et nous l’avons gagnée.

« En outre, nous avons trouvé un bon feeling là-bas lors des tests de novembre et pour être honnête, c’était le moment où j’ai commencé à me sentir bien avec cette moto même si les conditions de piste étaient différentes de ce que nous allons rencontrer ce week-end.

« Notre objectif est de nouveau de nous battre dans les cinq premiers, ce qui sera difficile, mais le soutien local nous donnera un coup de pouce supplémentaire. Je suis impatient de travailler, de faire plus d’améliorations et de démarrer la saison européenne du pied droit. »

asparteammotogp_03americas-439



Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Aspar MotoGP Team