La situation semble bien compliquée actuellement chez Suzuki. On vient encore de le constater en ce début de semaine alors que Michelin avait invité au Mans toutes les équipes à tester le nouveau revêtement, et qu’un seul team d’usine n’a pas fait le déplacement : Suzuki.

On constate la difficulté, mais il est difficile d’en évaluer le niveau exact. Prenons alors comme base la comparaison entre 2016 et 2017 en arrivant à Jerez, après les trois premiers Grands Prix. L’an dernier à la même époque, Maverick Vinales arrivait au Grand Prix d’Espagne avec 23 points et Aleix Espargaro avec 21, soit un total de 44. Cette année, Andrea Iannone en totalise 9 et Alex Rins 7, soit un total de 16.

Avec ces 16 points, Suzuki est quatrième du classement constructeurs derrière Yamaha (70), Honda (54), Ducati (43), et devant Aprilia (10) et KTM (2). Au classement par équipes, le Team Suzuki Ecstar est 10e sur 12, derrière tous les teams satellites, y compris LCR qui n’a qu’un seul pilote.

A Jerez, Andrea Iannone aura ce week-end comme coéquipier Takuya Tsuda qui remplacera Alex Rins blessé. La bonne nouvelle est que l’équipe restera deux jours de plus sur ce circuit pour y effectuer des tests lundi et mardi.

Pour Andrea Iannone, « J’espère vraiment que ce sera une course positive pour nous. L’année dernière, nous avons testé ici à Jerez et cela m’a laissé un sentiment positif. De plus, la performance n’était pas mauvaise. Cela me donne une certaine confiance pour cette course.

« Nous devrons travailler dur dès le début vendredi pour résoudre certains problèmes que nous avons rencontrés, mais nous avons déjà des idées. J’aimerais vraiment terminer dimanche prochain avec un sourire sur nos visages. »

sepang-test-takuya-tsuda23

 

Takuya Tsuda est le remplaçant classique de Suzuki. Il avait été engagé assez jeune par Yoshimura et testé en Championnat du Japon, où il donna satisfaction ainsi qu’aux 8 H de Suzuka. Il a également terminé 2e des 24 Heures du Mans motos avec Vincent Philippe et le regretté Anthony Delhalle en 2014. Ses débuts au sein du SERT furent difficiles, car ses chronos très modestes et ses excuses nombreuses. Dominique Méliand lui expliqua clairement comment aller plus vite : « Il va falloir quand même taper dedans ! Les autres le font bien ! »

Pour Takuya Tsuda, pilote d’essai officiel de la GSX-RR, dont ce sera le premier Grand Prix, « Tout d’abord, je suis désolé pour la blessure d’Alex, et j’aimerais lui souhaiter un rétablissement rapide. C’est une grande surprise pour moi que j’ai eu cette excellente occasion de remplacer Alex et, bien sûr, je suis très excité. C’est comme si mes rêves étaient devenus réalité. J’ai toujours rêvé de faire des courses en MotoGP un jour, mais je n’ai jamais pensé que la chance viendrait comme ça.

« Heureusement, j’ai eu l’occasion de tester la GSX-RR en novembre dernier à Jerez, donc la piste est déjà familière et j’aime son tracé. Bien que je sache qu’il n’est pas si facile de faire concurrence aux pilotes expérimentés, et que la condition de la piste ne sera pas aussi égale qu’en novembre, tout sera une grande aventure pour moi. Tout ce que je peux faire, c’est de tout donner et faire de mon mieux, tant pour moi que pour l’équipe. »

mgp3andrea-iannoner6

 



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar