Il est certain que la sixième place n’était certainement pas celle dont rêvait Vinales pour ce Grand Prix d’Espagne devant ses fans, mais les circonstances lui ont ainsi permis, avec les difficultés de Valentino Rossi et « seulement » la deuxième place de Marc Marquez de se rapprocher à deux points de la tête du Championnat du Monde.

Maverick partait depuis la quatrième position sur la grille, derrière les trois Honda de Dani Pedrosa, Marc Marquez et Cal Crutchlow. Il sortait en cinquième position du premier virage, puis se faisait doubler par Johann Zarco. Jorge Lorenzo le passait à son tour peu après.

S’ensuivait une belle lutte entre Viñales et Andrea Iannone. Ils sortaient un peu large en se gênant, ce dont profitaient Valentino Rossi et Andrea Dovizioso pour les passer. Maverick redoublait les trois hommes à 14 tours de la fin. Mais Dovizioso réussissait à ravir la cinquième position à Vinales.

Au Championnat les positions se sont nettement resserrés, avec Rossi, Vinales et Marquez groupés en 4 points.

Selon Maverick, « Ce fut une journée étrange. Lors du warm up, je me sentais très bien, mais dans l’après-midi, je n’avais pas le même feeling. Je me sentais comme si j’allais tomber dans presque tous les virages, donc c’était une journée très étrange et difficile pour nous.

« Ça a été difficile pour les deux côtés de notre stand. Nous devons réfléchir à ce qui s’est passé et essayer d’améliorer pour les prochaines courses, car nous avons perdu des points importants pour le championnat. »

Pour son team manager Massimo Meregalli, « Les résultats d’aujourd’hui sont fin décevante pour la première épreuve européenne de la saison. Après le warm up, nous ne pouvions pas nous attendre à ce que le GP espagnol se révélât être ce type de course.

« Maverick a commencé la course avec la même configuration qu’il avait pendant le warm up, mais dès le début de la course, il a lutté avec l’avant. Il semble que le pneu avant le plus dur fonctionne mieux sur notre moto à des températures plus fraîches, car c’était la seule différence entre le warm up et la course.

« Nous analyserons les données d’aujourd’hui et en tirerons les conséquences. Heureusement, demain, nous passerons une journée de plus à tester ici, et nous essaierons de comprendre ce qui a provoqué les résultats d’aujourd’hui. »



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP