BMW Motorrad continue de faire évoluer sa gamme de motos sportives en s’attaquant désormais à son modèle le plus exclusif : la M 1000 RR. Le constructeur bavarois a beaucoup travaillé sur l’aérodynamisme de ces super voitures de sport. Le résultat? Plus de vitesse en ligne droite et en virage !

 

 

Les BMW M 1000 RR et M 1000 RR M Competition ont été créées avec un seul objectif : être rapide. Le vent, ou plutôt les travaux de développement effectués en soufflerie, ont façonné les hypersportives bavaroises. « Grâce aux innombrables heures passées en soufflerie et en essais routiers, nous avons pu augmenter significativement la vitesse maximale malgré une puissance moteur inchangée et, en même temps, augmenter en appui de manière significative, même dans les virages. Notre travail de développement sera récompensé par le succès en course. », explique Christian Gonschor, Chef de Projet en charge du développement de la M 1000 RR.

 

 

Le moteur 4 cylindres en ligne est conçu pour la course et pour être homologué notamment pour le Championnat du Monde Superbike. La puissance maximale est équivalente à l’ancien modèle, avec pas moins de 212 ch revendiqués à 14 500 trs/min, mais la vitesse de pointe de la nouvelle M 1000 RR passe de 306 à 314 km/h, par comparaison au modèle précédent. Le nouveau M 1000 RR est construit autour du cadre en aluminium avec une fourche inversée et une suspension centrale avec cinématique Full Floater Pro. Elle sera proposée en deux versions : en version de base M1000 RR en peinture non métallisée Lighwhite et en version M 1000 RR Compétition M en peinture métallisée Blackstorm.

 

 

Parlons de l’aérodynamique, car l’excellent travail effectué par BMW s’est concentré précisément dans ce domaine. Le résultat est une vitesse de pointe considérablement augmentée grâce à une force d’appui considérablement accrue. Le nouveau carénage et les nouveaux ailerons aérodynamiques, ainsi que le nouveau garde boue avant avec conduits de frein M intégrés qui redessinent les flux d’air autour de la moto.

 

 

Le carénage en fibre de carbone est équipé d’une bulle plus haute et augmente considérablement la vitesse de pointe en optimisant le flux d’air autour du pilote. Les ailerons ont été entièrement repensés et génèrent désormais beaucoup plus d’appui aérodynamique, à la fois en position verticale et en virage. BMW assure que « le pilote acquiert encore plus de confiance dans la roue avant et peut atteindre des angles d’inclinaison plus élevés ou des vitesses de passage en courbe plus élevées pour le même angle d’inclinaison. »

Sur la roue avant, intégrée au nouveau garde-boue, BMW a introduit pour la première fois des conduits d’air en fibre de carbone pour le refroidissement des freins. Les enjoliveurs de roue en carbone M Aero réduisent davantage la résistance à l’air, en particulier à des vitesses supérieures à 250 km/h.

 

 

Petits changements cosmétiques pour les jantes M Carbon qui se distinguent par la nouvelle peinture transparente. Comme alternative aux jantes M Carbon, la nouvelle M RR peut désormais également être commandée avec des jantes forgées. La partie arrière a été redessinée et allégée. Grâce à un câblage modifié avec connecteur LWS, le support de plaque d’immatriculation plus court peut être retiré encore plus rapidement et plus facilement.

Le reste de la moto demeure identique au précédent millésime. BMW Motorrad annonce une arrivée en concession dans le courant du premier trimestre 2023 au prix de 33 620 €. Le pack M Competition réclame quant à lui 5 000 € supplémentaires.