[Street] Damon Motorcycles dévoile l’HyperFighter au CES à Las Vegas

par | 11 janvier 2022

Damon Motorcycles n’avait dévoilé aucune image silhouettée de son HyperFighter Colossus lors de l’annonce de la création de la moto en décembre 2021. Bien que la moto soit restée dans l’obscurité jusqu’à la révélation officielle au Consumer Electronics Show (CES), la marque a déjà ouvert les inscriptions pour les réservations. Alors que le CES bat son plein, Damon retire enfin les couvertures du très attendu Colossus, mais la famille HyperFighter en a encore plus en réserve.

Composée des variantes Colussus, Unlimited 20 et Unlimited 15, la gamme bénéficie de bon nombre des mêmes innovations qui ont mis l’HyperSport sur le haut du tableau. Le système d’avertissement avancé à 360 degrés Co-Pilot de la marque utilise toujours un radar, des caméras et des capteurs pour alerter le pilote des dangers potentiels.

Alors que la plupart des roadsters dérivés des sportives sont équipés uniquement de guidons plus hauts et des repose-pieds plus bas pour augmenter le confort du motard, le système Shift de Damon permet aux utilisateurs d’ajuster l’ergonomie à la fois pour une conduite détendue et des charges agressives sur la piste. Bien entendu, les clients peuvent également personnaliser l’HyperFighter avec un carénage et des graphiques personnalisables.

Semblable à son ancêtre, l’HyperSport Premier, le produit phare HyperFighter Colossus dispose de freins Brembo, de la suspension Ohlins et d’un monobras oscillant sportif. Damon ajoute des roues haut de gamme et un kit carrosserie spécial pour adoucir l’affaire. Alors que l’HyperFighter se battra dans les rues, le groupe motopropulseur HyperDrive monocoque de l’entreprise conserve 200 chevaux et plus de 200 Nm de couple.

 

 

Associé à une batterie de 20 kWh, le puissant ensemble alimente le Colossus pour lui permettre d’atteindre une vitesse de pointe de 275 km/h, mais offre également une autonomie de 235 km. Le roadster est également rapide, accélérant de zéro à 100 km/h en moins de trois secondes et de zéro à 160 km/h en moins de cinq secondes. Comme prévu, toute cette technologie et ces performances ont un prix, et l’HyperFighter Colossus facture 35 000 $ pour ses services.

Cependant, l’HyperFighter Unlimited 20 est une alternative valable si l’on est prêt à renoncer au monobras oscillant, à la paire de roues haut de gamme, aux suspensions Ohlins, aux freins Brembo et à la carrosserie en édition limitée. À 25 000 $, l’Unlimited 20 n’est toujours pas bon marché, mais il offre les mêmes puissances, vitesse de pointe, accélération et autonomie que la version premium.

Ceux qui recherchent une option plus économique se tourneront vers le prix de 19 000 $ du modèle Unlimited 15. Avec une batterie de 15 kWh, l’HyperFighter d’entrée de gamme génère une puissance respectable de 150 chevaux, mais le couple reste à plus de 200 Nm. De même, la vitesse de pointe est réduite à 240 km/h et l’autonomie diminue à 200 km, mais Damon conserve les chiffres d’accélération de l’HyperDrive.

Le prix de l’HyperFighter Colossus est de 35 000 $, et cette machine est d’ores et déjà disponible à la réservation moyennant un acompte de 250 $ sur le site officiel de Damon.