Le pilote turc a joué son va-tout dans le dernier tour pour venir à bout d’un Scott Redding conquérant. Jonathan Rea a quant à lui été contraint à l’abandon après une course étonnamment brouillonne.

Pour sa première en Superbike, le circuit de Most aura tenu toutes ses promesses avec une première épreuve haletante et la victoire de Toprak Razgatlioglu au bout du suspens face à Scott Redding. Le pilote Pata Yamaha a pris comme souvent le meilleur envol au départ en réalisant un gros freinage dont il a le secret pour faire le holeshot face à Jonathan Rea.

Qualifié quatrième sur la grille, Tom Sykes a tenté de faire la même chose mais s’est complètement loupé et tiré tout droit par l’échappatoire qui se présentait devant lui. On a alors cru que la victoire allait se jouer entre les deux hommes forts du championnat, les deux hommes s’échangeant leurs positions à plusieurs reprises, pendant que Redding se tenait prêt à l’abordage juste derrière.

 

 

Le numéro 45 n’a finalement pas attendu longtemps pour profiter d’une attaque manquée de Rea sur “Razga” pour gagner une première place dès le deuxième tour, avant de pousser son avantage à l’entrée du troisième tour au premier virage sur le pilote turc.

A présent en tête, Redding a alors profité de la lutte se poursuivant derrière lui pour prendre la poudre d’escampette et creuser l’écart. Derrière lui, Razgatlioglu réussissait à contrer les attaques de Rea au prix de nouveaux gros freinages, son adversaire semblant quelque peu en délicatesse avec ses gommes et virant large dans certains virages.

 

Double erreur pour Rea

Dans ces conditions, la situation a continué de se dégrader pour le tenant du titre qui a fini par commettre une première erreur passée la mi-course en chutant. Rea parvenait tout de même à repartir, avec beaucoup de retard, mais chutait cette fois-ci une seconde fois de manière rédhibitoire à quatre tours du but dans le virage 20.

Deux erreurs auxquelles Rea n’est pas coutumier, et qui lui ont coûté cher puisque pendant le même temps Razgatlioglu mettait une pression de tous les instants sur Redding pour se réapproprier la première place. En ce sens, le dernier tour s’est avéré particulièrement animé, Razgatlioglu tentant une première fois de faire l’intérieur avec un gros freinage à la clé, tout cela pour virer large et laisser Redding décroiser.

 

 

Qu’à cela ne tienne, le pilote Yamaha a eu une seconde opportunité pour obtenir gain de cause dans les dernières encablures, cette fois-ci avec bien plus de succès, se maintenant de justesse en tête sur la ligne d’arrivée en dépit de la meilleure accélération de la Ducati de son adversaire. Une manœuvre qui a cependant agacé Redding, qui n’a pas manqué de déplorer au Parc Fermé le comportement pour le moins rugueux de Razgatlioglu en piste.

Nouveau podium pour Locatelli

Derrière eux, on retrouve sur la troisième marche du podium Andrea Locatelli, auteur d’une course sans fioriture pour signer son deuxième top 3 cette saison. Michael Ruben Rinaldi, parti huitième, a lui aussi réalisé une belle épreuve pour finir au pied du podium.

Axel Bassani boucle pour sa part le top 5 devant Garrett Gerloff et Álvaro Bautista. Leon Haslam, Tom Sykes et Marvin Fritz complètent quant à eux le top 10, alors que Christophe Ponsson réalise sa meilleure prestation cette saison pour aller chercher les cinq points octroyés par la 11e place.

La course a été marquée par plusieurs abandons, celui de Rea bien sûr, mais aussi de Jonas Folger sur panne moteur et de Loris Cresson, victime d’une lourde chute à la mi-course dans le virage 20. Kohta Nozane a lui aussi perdu le contrôle de sa machine en tout début d’épreuve, au même titre qu’Alex Lowes et Chaz Davies, ce dernier qui a réalisé un écart pour éviter la moto de Lowes qui revenait au milieu de la piste.

 

Superbike – Most – Résultats Course 1 :

Crédit classement : WorldSBK.com