Tests de Jerez J.3 Danilo Petrucci « Il me faut essayer d’aller vite sans détruire les pneus »

par | 25 novembre 2017

La saison 2017 restera un grand cru pour Petrux avec 4 podiums (Mugello, Assen, Misano, Japon) et 4 premières lignes (Barcelone, Allemagne, Assen, Japon). Le pilote de Terni, désormais âgé de 27 ans, a bien l’intention de renouveler cette prestation, et pourquoi pas de remporter sa première victoire en 2018.

Il vient pour cela d’effectuer 52 tours à Jerez, ne roulant pas le mercredi, puis réalisant le huitième temps le jeudi à 1.025 du nouveau record d’Andrea Dovizioso. C’était sur sa GP17 habituelle. Le lendemain vendredi, il héritait de la machine que l’usine Ducati appelle la « moto laboratoire » et Pramac Racing la « GP18 », après que l’équipe officielle soit partie la veille au soir après le deuxième jour de test, en compagnie d’Andrea Dovizioso et de Jorge Lorenzo.

Le troisième et dernier jour, c’est à dire le vendredi, Danilo réalisait le sixième temps général, derrière trois MotoGP (les Suzuki d’Andrea Iannone et Alex Rins, et la KTM de Pol Espargaro) et les deux Kawasaki Superbike de Jonathan Rea et Tom Sykes. Petrucci était à 0.621 de Rea (en pneus Pirelli qualif). Petrux terminait avec le huitième temps final, à 0.944 de Dovizioso.

Selon Danilo Petrucci, « Nous avons beaucoup travaillé sur le développement et sur les réglages, en essayant la nouvelle moto même s’il est encore trop tôt pour porter un jugement.

« Le test n’a pas été mauvais, mais j’ai chuté jeudi. Heureusement, je n’étais pas sur la nouvelle moto à ce moment-là. Nous avons testé quelque chose d’autre sur l’ancienne machine.

« J’ai essayé de mieux gérer mon pneu arrière, comme je l’ai vu faire avec Dovizioso et Lorenzo. Mon problème est le suivant : je freine toujours un peu plus tard, puis relâche le frein plus tard, mais accélère plus tôt. De cette façon, le pneu arrière est plus affecté. Si vous mettez trop de pression sur les pneus Michelin au milieu de la courbe, vous n’obtiendrez pas la traction nécessaire à la sortie. Maintenant, je dois essayer d’être rapide, mais encore d’épargner les pneus.

« Nous avons essayé quelques améliorations. J’ai piloté régulièrement en 1’38 plusieurs fois. J’ai essayé de relâcher les freins plus tôt et ensuite j’ai attendu une demi-seconde de plus pour faire mettre les gaz. Il me faut maintenant essayer d’aller vite sans détruire les pneus.

« Ma chute de jeudi a été brutale et j’ai récolté quelques ecchymoses. J’ai perdu l’avant et ma moto a foncé directement dans le mur. Je suis désolé pour le crash qui a donné beaucoup de travail à l’équipe. Pour cette raison, je voudrais pleinement la remercier.

« Une saison pleine d’émotions s’achève et il est maintenant temps de se reposer et de se préparer pour la fin du mois de janvier ».

Classement confondu de tous les tests de Jerez en MotoGP :

1. Andrea Dovizioso (I), Ducati, 1’37.663
2. Cal Crutchlow (GB), Honda, +0.155
3. Jorge Lorenzo (E), Ducati, +0.258
4. Andrea Iannone (I), Suzuki, + 0.367
5. Pol Espargaró (E), KTM, +0.567
6. Alex Rins (E), Suzuki, +0.644
7. Tito Rabat (E), Ducati, +0.725
8. Danilo Petrucci (I), Ducati, +0.944
9 Bradley Smith (GB), KTM, +1.058
10. Scott Redding (GB), Aprilia, +1.115
11. Jack Miller (AUS), Ducati, +1.213
12. Franco Morbidelli (I), Honda, 1.260
13. Takaaki Nakagami (J), Honda, +1.329
14. Eugene Laverty (NIR), Aprilia, +1.823
15. Alex Márquez (E), Honda, +2.119
16. Xavier Simeon (B), Ducati, +2,669
17. Takumi Takahashi (J), Honda, 3,459

Photo et vidéo © Pramac Racing

Tous les articles sur les Pilotes : Danilo Petrucci

Tous les articles sur les Teams : Octo Pramac Yakhnich