23 pilotes ont tourné à l’occasion de cette première journée d’essai, comprenant tous ceux ayant participé au Grand Prix d’Espagne, avec en moins Alvaro Bautista et Karel Abraham pour le Team Aspar, et en plus Sylvain Guintoli pour Suzuki et Mika Kallio pour KTM. Certains resteront demain comme KTM avec ses équipes MotoGP, Moto2 et Moto3, ainsi que Suzuki.

Dès l’ouverture de la piste le matin, lors de son troisième tour, Maverick Vinales tournait en 1’38.878, alors que lors du Grand Prix son meilleur chrono avait été de 1’40.706. Lors du warm up dimanche matin, Maverick avait roulé en 1’39.433. On se demandait au sein de son équipe si les problèmes connus lors de la course n’auraient pas été causés par la température élevée. Vinales progressait en 1’38.635, 0.002 devant Marc Marquez. La séance était interrompue à l’heure du déjeuner en raison de poussière amenée par le vent sur la piste.

En fin de journée, Maverick Vinales et Marquez conservaient leurs deux tours les plus rapides, 0.08 devant Dani Pedrosa, et 0.3 devant Aleix Espargaro et Andrea Dovizioso. Johann Zarco était neuvième à 0.8 et Valentino Rossi vingt-et-unième à 1.8, ce dernier ayant essayé un nouveau châssis Yamaha, tout comme Maverick Vinales.

A l’occasion de cette première journée, l’un des buts principaux était d’évaluer le nouveau pneu Michelin avant à construction plus rigide, et dans cette optique chaque pilote disposait des mêmes pneus que pendant le week-end, plus deux nouveaux avant en gomme médium et deux en gomme dure. Ce type de pneu avait été évalué lors des tests de Valence en fin de saison dernière, mais mis de côté car provoquant pour certains trop de chattering. A Sepang, la plupart des pilotes préférait la construction plus souple. Puis finalement Valentino Rossi, Andrea Iannone et les pilotes Honda Marc Marquez, Dani Pedrosa et Cal Crutchlow se demandèrent si la version plus rigide n’était pas mieux sur certains circuits

Michelin expliquait que les pilotes voteraient (on vote beaucoup actuellement) sur la question de savoir s’ils souhaitaient que la construction actuelle du pneu avant 2017 reste en place ou de réintroduire la construction du « Valence 2016 » après ce test. Ils disaient que ce serait une décision démocratique. S’ils votent pour le « Valence 2016 », celui-ci sera disponible au Mugello au plus tôt. S’il n’y a pas de décision claire (c.-à-d. 11 pilotes votent d’une manière, 12 d’une autre), l’avant « Valence 2016 » sera réévalué lors du test du lundi après la course de Barcelone en juin.

Crutchlow, Folger et Aleix Espargaro estimaient que le pneu avant de Michelin avec une construction plus dure était meilleur que ce qu’ils ont utilisé jusqu’ici en 2017. Folger estimait que c’était une grande amélioration en matière de stabilité pour les Yamaha lors de la prise d’angle, quand on relâche les freins, et déclarait que tous les pilotes de M1 ressentaient la même chose. Crutchlow a également estimé que certains pilotes pourraient dire qu’ils n’aimaient pas ce pneu avant « Valence 2016 », car ils estimeraient que cela pourrait donner à certains pilotes (HRC et Yamaha) un avantage.

Les Ducati effectuaient ces tests avec un carénage classique, le futur remplaçant du modèle « tête d’enclume » étant actuellement à l’étude en soufflerie. Andrea Dovizioso n’était pas convaincu par la nouvelle construction plus rigide du Michelin avant. « Pour moi, c’est très similaire, comme lorsqu’on l’avait utilisé à Valence en fin de saison. Je n’ai aucune préférence entre les deux choix ». Danilo Petrucci était entièrement d’accord avec lui, mais en modérant ses propos : « Il est vrai qu’ici ça ne fait aucune différence, mais ça en fera peut-être sur d’autres circuits ».

Johann Zarco travaillait sur sa manière de sortir des virages, après avoir constaté la supériorité de Jorge Lorenzo dimanche dans ce domaine, l’ayant suivi pendant de nombreux tours. Concernant le nouveau Michelin, il préférait ne pas porter de jugement dans ce domaine, prétextant son manque d’expérience.

A noter la distance pharamineuse parcourue en une seule journée par la plupart des pilotes. Le Grand Prix s’est couru sur 27 tours (119,421 km) et les plus acharnés en ont fait largement trois fois plus, avec 96 tours pour Marc Marquez, 95 pour Takuya Tsuda, 92 pour Andrea Iannone, 86 pour Jack Miller et 84 pour Maverick Vinales.

Sylvain Guintoli devait effectuer une petite reconnaissance à bord de la Suzuki avant de participer à une journée de test complète demain, pour vérifier la position de conduite et ce genre de choses. Mais « Guinters » était venu là pour se faire plaisir avec une GSX-RR de MotoGP, et il roula tant qu’il resta de l’essence dans le réservoir. Il devait faire deux ou trois tours, il en fit 37 (dont le plus rapide en 1’41.2). Mettez-vous à sa place…

Classement de la première journée :

1 VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha 1’38.635
2 MARQUEZ, Marc Repsol Honda +0.002
3 PEDROSA, Dani Repsol Honda +0.081
4 ESPARGARO, Aleix Aprilia +0.364
5 DOVIZIOSO, Andrea Ducati +0.395
6 LORENZO, Jorge Ducati +0.489
7 CRUTCHLOW, Cal LCR Honda +0.684
8 BARBERA, Hector Reale Avintia Ducati +0.825
9 ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech3 +0.893
10 REDDING, Scott Octo Pramac Ducati +0.901
11 MILLER, Jack EG 0,0 Marc VDS Honda +0.913
12 RABAT, Tito EG 0,0 Marc VDS Honda +0.941
13 IANNONE, Andrea Suzuki Ecstar +1.019
14 FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech3 +1.162
15 PETRUCCI, Danilo Octo Pramac Ducati +1.244
16 ESPARGARO, Pol Red Bull KTM +1.324
17 SMITH, Bradley Red Bull KTM +1.476
18 TSUDA, Takuya Suzuki Ecstar +1.528
18 BAZ, Loris Reale Avintia Ducati +1.742
19 KALLIO, Mika Red Bull KTM +1.747
20 ROSSI, Valentino Movistar Yamaha +1.828
21 LOWES, Sam Aprilia +1.937
23 GUINTOLI, Sylvain Suzuki Ecstar +2.625

Base de comparaison : le meilleur tour de chaque pilote pendant le Grand Prix (28° air, 41° piste) :

1 Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA 1’40.243

2 Johann ZARCO FRA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1’40.298

3 Cal CRUTCHLOW GBR LCR Honda HONDA 1’40.437

4 Jorge LORENZO SPA Ducati Team DUCATI 1’40.539

5 Marc MARQUEZ SPA Repsol Honda Team HONDA 1’40.560

6 Andrea DOVIZIOSO ITA Ducati Team DUCATI 1’40.630

7 Maverick VIÑALES SPA Movistar Yamaha MotoGP YAMAHA 1’40.706

8 Valentino ROSSI ITA Movistar Yamaha MotoGP YAMAHA 1’40.726

9 Danilo PETRUCCI ITA OCTO Pramac Racing DUCATI 1’40.744

10 Jack MILLER AUS EG 0,0 Marc VDS HONDA 1’40.837

11 Alvaro BAUTISTA SPA Pull&Bear Aspar Team DUCATI 1’40.865

12 Jonas FOLGER GER Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1’40.873

13 Andrea IANNONE ITA Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1’40.947

14 Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1’41.197

15 Pol ESPARGARO SPA Red Bull KTM Factory Racing KTM 1’41.407

16 Loris BAZ FRA Reale Avintia Racing DUCATI 1’41.471

17 Hector BARBERA SPA Reale Avintia Racing DUCATI 1’41.482

18 Bradley SMITH GBR Red Bull KTM Factory Racing KTM 1’41.541

19 Tito RABAT SPA EG 0,0 Marc VDS HONDA 1’41.550

20 Scott REDDING GBR OCTO Pramac Racing DUCATI 1’41.560

21 Karel ABRAHAM CZE Pull&Bear Aspar Team DUCATI 1’41.5640.004

22 Sam LOWES GBR Aprilia Racing Team Gresini APRILIA 1’42.018

23 Takuya TSUDA JPN Team SUZUKI ECSTAR SUZUKI 1’42.735 3

 

Photo © Yamaha



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP