Le moteur qui a fonctionné pendant 24 heures et permis à l’équipe F.C.C TSR Honda de remporter les 24h du Mans, les 29 au 30 août derniers, est revenu au Japon. Le préparateur de moteurs pour l’équipe TSR, Takeda, le démonte intégralement pour le vérifier dans ses moindres détails.

L’équipage composé de Josh Hook, Freddy Foray & Mike di Meglio de l’équipe F.C.C. TSR Honda France s’est imposé lors de la 43e édition des 24 Heures Motos.

Pour y parvenir, la première équipe japonaise victorieuse de la classique mancelle en 2018 a pu compter, en plus d’un équipage solide, sur un moteur puissant. En effet, le modèle 2020 de la Honda CBR 1000 RR est motorisé par le 4 cylindres en ligne le plus puissant jamais fabriqué par Honda et qui annonce une puissance de 160 kW (soit 217cv) à 14 500 trs/min. Rappelons que le poids minimum des machines de la catégorie Formula EWC (catégorie reine des 24 Heures Motos et du FIM EWC) est fixé à 175 kg.

La course a été quasi parfaite pour l’équipe F.C.C TSR, avec plus de 600 tours couverts en tête sur 816 au total, ce qui représente quasiment 3500 km où le moteur est fortement sollicité.

Mais que se passe t’il après l’arrivée ? Le moteur repart au Japon, entre les mains d’un expert de l’équipe TSR (Technical Sport Racing), qui le démonte intégralement pour le vérifier en détails. Et il nous le partage en vidéos, ce qui nous permet de découvrir ses entrailles.

Une bonne occupation pendant cette saison 2 du confinement !

  • Tome 1

 

 

  • Tome 2

 

 

  • Tome 3

 



Tous les articles sur les Teams : F.C.C. TSR Honda France