Aujourd’hui, KTM est la seule marque qui propose une filière complète allant de la Red Bull MotoGP Rookies Cup à la MotoGP. Même dans la catégorie Moto2, où le constructeur de Mattighofen n’aligne plus de motos de sa fabrication, les Autrichiens ont gardé le team Ajo qui fait courir des Kalex aux couleurs KTM.

Cette filière explique évidemment pourquoi KTM est passé maître dans la découverte de talents qui ne tardent généralement pas à confirmer…

En ce début de saison 2021, plusieurs pilotes MotoGP n’ont pas leur avenir assuré en 2022, à commencer par Danilo Petrucci et Iker Lecona chez Tech3, mais aussi Valentino Rossi chez Petronas. Ce n’est donc pas un hasard si, dans un long et intéressant podcast diffusé en trois parties par Rusty’s Garage, Wayne Gardner, dont le fils Remy occupe la deuxième place du championnat Moto2, annonce l’arrivée de ce dernier dans la catégorie reine des Grands Prix l’an prochain.

Wayne Gardner : « Il se dirige vers le MotoGP, il n’y a pas de doute. Il aurait pu y rentrer l’année dernière. Il a reçu une offre d’Hervé (Poncharal) pour rejoindre l’équipe KTM. Mais à l’époque où il a reçu une offre pour l’année dernière, la KTM n’était pas très bonne, donc nous avons pensé qu’il était mieux de faire une année de plus en Moto2 et de monter sur une bonne moto. Mais depuis lors, KTM a vraiment progressé et ils ont maintenant une des meilleures motos.
Actuellement, Remy a un contrat avec Aki, Aki Ajo, et Aki le voulait également l’année dernière en Moto2. Il ne voulait pas le mettre en MotoGP, il le voulait en Moto2. Je ne sais pas ce à quoi lui et Bob (Moore), son manager, ont pensé, mais il ne l’a pas pris, et j’ai hurlé contre ça. Et c’est Nagashima qui a eu la place de Remy. Mais Nagashima a fait une bonne course, et Remy n’avait pas d’autre solution que de rester dans la même équipe. Et la même équipe, Stop and Go, avait dit qu’ils auraient du matériel tout neuf si Remy restait, et cela n’a pas été le cas : ils ont dû utiliser la moto précédente, la moto 2019. Donc Stop and Go a été décevant et Remy était dans la merde à cette époque. Quoi qu’il en soit, Aki est revenu et Lisa a remis Remy chez KTM avec Aki, l’année dernière pour cette année.
Remy a donc signé avec KTM pour deux ans. Deux ans qui signifient une année pour piloter en Moto2 et une année en MotoGP. Et si ses résultats sont suffisamment bons après cette année, il obtiendra automatiquement une selle dans l’équipe Factory KTM. Et si KTM n’en veut pas, il est autorisé à aller dans une autre équipe MotoGP. Donc la priorité va à KTM, mais il y a déjà beaucoup d’équipe qui veulent Rémy. Il n’y a pas beaucoup de places vacantes mais on verra ce qui se passera avec Rossi et Remy est très désireux d’aller en MotoGP l’an prochain. Il pourrait regretter de ne pas en avoir saisi l’opportunité l’année dernière mais à cette époque nous pensions que la moto n’était pas assez compétitive. Maintenant, elle l’est. Mais Remy est maintenant de façon évidente dans une bonne phase et avec une bonne équipe, et il est dans le top trois du championnat cette année. Il est très talentueux et a un très bel avenir devant lui. »



Tous les articles sur les Pilotes : Remy Gardner

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Ajo Moto2