WSBK : Alvaro Bautista peut enfin parler ouvertement de son retour sur la Ducati

par | 11 janvier 2022

Alvaro Bautista est de retour à ses premières amours en WSBK après une période de deux ans passés chez Honda qui seront à ranger au rayon des espoirs déçus. Sauf du côté du compte en banque. Mais à maintenant 37 ans, l’Espagnol s’est dit qu’il serait de bon ton de conquérir un nouveau titre mondial, après celui de feue la 125 en 2006. Chez Ducati, on n’est pas rancunier et on lui a réouvert d’autant plus grandes les portes que sa morphologie est un plus dans le développement d’une Panigale V4R qu’il a retrouvée. Apparemment avec bonheur…

Alvaro Bautista avait eu la possibilité de rouler la Ducati avant la fin de l’année dernière, mais son contrat Honda encore valide l’obligeait à se taire. Nous voilà avec un mois de janvier 2022 maintenant bien entamé et l’Espagnol peut à présent s’épancher sur ses retrouvailles avec une moto qui lui avait permis, en 2019, une entrée fracassante en Superbike. 24 podiums, 16 victoires, dont les 11 premières du calendrier avaient été conquis, mais ça n’avait pas suffi pour battre Jonathan Rea et sa Kawasaki.

Chez Honda, lors des deux dernières saisons bien rémunérées trois troisièmes places et les 9e et 10e places au championnat du monde ont relevé du festin. Au championnat des constructeurs en 2021, Honda était même dernier parmi cinq marques en lice.

Sur Speedweek, Bautista commente ainsi son retour chez Ducati : « avant l’essai, j’avais un peu peur. Après deux ans sur une moto complètement différente, je ne savais pas ce que je ressentirais sur la Panigale. Le premier jour, j’ai dû attendre jusqu’à midi car il avait plu la veille. Je suis devenu de plus en plus nerveux et j’ai finalement roulé avec des pneus pluie. Je voulais juste voir à quoi ressemblait la piste. Mais après seulement deux virages, j’ai eu une sensation complètement différente de la moto par rapport aux deux dernières années ».

Alvaro Bautista sur Ducati fin novembre

Alvaro Bautista : “la base d’il y a deux ans a été améliorée

« C’était un monde différent. Ma position assise et la façon dont vous prenez une courbe sont complètement différentes. Je me suis tout de suite senti très à l’aise et j’ai pu rouler comme d’habitude. Ma première impression a été plus qu’excellente ». Il ajoute : « bien sûr, ils ont toujours mes données de 2019, mais nous avons préféré les ignorer. Je dirais que je n’ai pas remarqué beaucoup de différence ».

« Je pense que la moto est plus équilibrée aujourd’hui » termine Bautista. « Il y a deux ans, la moto avait des caractéristiques très positives, mais aussi très négatives. Le fait est maintenant que les avantages ont été conservés et les inconvénients ont été traités. La moto est désormais plus facile à piloter et n’a plus de points faibles. La base d’il y a deux ans a été améliorée ». Voilà qui fera plaisir aux gens de Borgo Panigale et suscitera l’attention de Toprak Razgatlioglu, le tenant du titre, qui ne s’attend pas à une prochaine campagne limitée à un duel avec Jonathan Rea.

Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team