Suite à la polémique qui a émaillé la manche argentine du World Superbike, la FIM a publié dimanche soir un communiqué en anglais.

En voici notre traduction.


Déclaration de la FIM – WorldSBK – Manche Motul Argentine

Suite à la décision de six pilotes de ne pas participer à la course 1 lors de la manche Motul Argentine du Championnat du Monde Superbike FIM, samedi 12 octobre à San Juan, la FIM souhaite apporter quelques précisions.

A la demande de la FIM en 2018, le circuit de San Juan a été resurfacé pour accueillir le WorldSBK en 2019. Le mercredi 9 octobre, lors de l’inspection de la piste, le responsable de la sécurité de la FIM a demandé à la direction du circuit de laver la piste pour enlever la poussière accumulée au cours des derniers jours afin de garantir les conditions de sécurité nécessaires au bon déroulement de la manche argentine.

Après un nettoyage intensif de la piste, l’homologation a été délivrée jeudi lors d’une nouvelle inspection. Cette procédure d’homologation valable du vendredi au dimanche est identique pour chaque épreuve du championnat et se déroule le jeudi précédant chaque course selon le règlement FIM.

Vendredi soir, lors de la réunion de la commission de sécurité, les représentants des pilotes ont exprimé leur inquiétude face à la chaleur et à ses effets possibles sur l’asphalte nouvellement posé. En accord avec toutes les parties prenantes (pilotes, représentants de la FIM et de Dorna), il a été décidé qu’une réunion se tiendrait le samedi à 12h00 après la séance d’essais libres 3 pour faire un nouveau point sur cette situation. Lors de cette réunion, tous les pilotes étaient satisfaits de l’amélioration des conditions de piste et il a été décidé à l’unanimité d’aller de l’avant avec les séances de qualification et la course. Néanmoins, après les séances qualificatives, six pilotes du WorldSBK ont décidé de ne pas participer à la course deux heures plus tard.

La FIM rappelle que la sécurité de tous les pilotes est sa priorité et tient à souligner que ni les conditions climatiques torrides ni l’état de la piste à ce moment précis ne justifiaient l’annulation de la course.
De plus, et afin d’assurer un haut niveau de formation, la FIM a également organisé un séminaire pour les 150 commissaires de piste jeudi sur le circuit de San Juan avec le soutien de la fédération nationale CAMOD.

Crédit photo : Worldsbk.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :