Cette saison, en WSBK, un grand nom qui a fait l’histoire de la catégorie va faire son retour. Il s’agit de Francis Batta et de Alstare, qui étaient au siècle dernier et au début du présent le bras armé de Suzuki. Un palmarès en WSS a été constitué et surtout une consécration en mondial Superbike lors de la saison 2005 avec Troy Corser et la GSX-R. Cependant, les ambitions pour cette nouvelle aventure ne sont pas d’aller reconquérir un titre. Mais d’offrir à la famille Ponsson des conditions enfin compétitives pour se révéler. Et plus si affinités !

L’union fait la force dit-on et si c’est le cas, la réunion des Ponsson avec leur GIL Motorsport et de Francis Batta avec son enseigne Alstare sera à suivre cette saison en WSBK. Une formation qui a été officialisée à la mi-mars. Le Belge précise la feuille de route : « Jean-Christophe a une bonne base économique, mais son fils Christophe n’a jamais terminé une saison en raison de divers problèmes », a déclaré le patron d’Alstare à motosprint. « Le père devait s’occuper des différents aspects de l’équipe, mais il ne lui reste plus qu’à s’occuper du financement nécessaire. J’ai construit une petite structure avec des professionnels sérieux et j’ai obtenu le soutien de Yamaha » dit Francis Batta.

Batta : « se battre entre la douzième et la quinzième place »

Cela étant dit, le même Batta signale qu’il ne s’agit pas d’un retour pour retrouver le lustre d’antan : « je ne me fais aucune illusion. Quand j’ai lu la liste des participants de cette année, je pense qu’un pilote comme Christophe peut se battre entre la douzième et la quinzième place avec notre moto. Ce serait un succès pour nous », a souligné le Belge.

« Le but est d’amener le gars à penser à 2022. Pas à pas, nous devons améliorer tous les aspects, puis nous nous consacrerons à de futurs projets. Si tout se passe bien et si le budget peut être respecté, une équipe de deux pilotes pourrait être envisageable » termine Francis Batta. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Batta Ponsson WSBK



Tous les articles sur les Pilotes : Christophe Ponsson