En fonction des résultats de la première course, Tom Sykes partait de la pole position, côtoyé par Xavi Fores et Marco Melandri. Sur la deuxième ligne figuraient Loris Baz, Leandro Mercado et Jordi Torres. La troisième comprenait Chaz Davies, Michael van der Mark et le leader du Championnat du Monde Johnny Rea. Celui-ci totalisait 139 points au classement général, contre 118 à Davies, 106 à Melandri et 87 à van der Mark. Leon Camier et Jake Gagne, les deux coéquipiers de Honda Ten Kate, étaient forfaits en raison de blessures.

Tom Sykes était le plus rapide au départ devant Xavi Fores, Marco Melandri, Michael van der Mark, Leandro Mercado et Johnny Rea. Loris Baz bouclait le premier tour en huitième position. Sykes creusait un petit écart sur Fores, tandis que van der Mark troisième était à 2.1. A la suite d’une petite erreur, Marco Melandri se retrouvait à la onzième place.

Tom Sykes distançait Xavi Fores de 1.1, alors que le groupe des poursuivants pointait à 2.6, emmené par Michael van der Mark et Johnny Rea. Sykes maintenait un très bon rythme, 1.8 devant Fores et 3.2 devant Rea. Loris Baz sur sa BMW occupait la huitième place à 5.5 du leader.

Sykes continuait son forcing et il précédait Fores de 3.1 à 16 tours du drapeau à damier. Roman Ramos chutait sans gravité dans le virage 4. Rea et van der Mark en bagarre ravissaient la deuxième position à Fores. Les deux Kawasaki ZX-10R des leaders étaient séparés de 3.4. Loris Baz était neuvième juste devant Marco Melandri.

Sykes conservait 3.8 d’avance sur son coéquipier Rea, alors que van der Mark perdait 0.6 sur le Champion du Monde en titre. Fores était quatrième à 5.9, devant Chaz Davies à 8.1.

L’écart de Sykes par rapport à Rea augmentait à 5.4, puis Rea devait céder la deuxième position à Michael van der Mark. Fores était solitaire en quatrième position à 7.4. Rea récupérait la deuxième place face à van der Mark. Loris Baz était neuvième.

En approchant du drapeau à damier, Tom Sykes avait la course bien en main avec plus de 6 secondes d’avance. Rea et van der Mark continuaient leur lutte pour la deuxième place, avec Fores 1.5 derrière eux. Alex Lowes chutait sans gravité.

Tom Sykes l’emportait avec une avance confortable devant son coéquipier Jonathan Rea, suivi de Michael van der Mark qui goûtait pour la deuxième fois du week-end du podium à domicile. Xavi Fores terminait quatrième devant Chaz Davies, tandis que Loris Baz terminait huitième.

Résultats de la course 2 :

Classement provisoire du Championnat du Monde :

Nouveau Top 10 pour Loris Baz aux Pays-Bas 
Le Français s’est classé huitième de la deuxième course au circuit d’Assen.
Après avoir signé son meilleur résultat depuis son retour en WorldSBK samedi, Loris Baz a hérité de la quatrième place sur la grille de la deuxième manche sur le mythique tracé d’Assen.
Bien décidé à faire aussi bien, si ce n’est mieux, le Français, qui a été victime d’une lourde chute au warm-up, s’est montré au départ, bouclant le premier tour en huitième position. Loris Baz a alors dû jouer des coudes pour grappiller du terrain au sein dans le peloton. Peu après avoir franchi le cap de la mi-course, le pilote du team Althea BMW Racing, repoussé au 10e rang, a tout tenté pour se hisser aux commandes de groupe. Battu par Marco Melandri, il est en revanche parvenu à tenir tête à Lorenzo Savadori.
À l’image de la première manche, le Translapin a dû rendre les armes, permettant ainsi au Haut-Savoyard d’inscrire huit points supplémentaires et de s’installer en neuvième position du classement général. Loris Baz se prépare désormais pour deux journées d’essais privés en Italie durant lesquelles il espère progresser davantage au guidon de sa BMW S1000RR en vue de la prochaine étape à Imola.
Loris Baz (Course 2 — 8e) :
« J’ai chuté très lourdement ce matin au warm-up. Alors que je suivais Rea, j’ai commis une petite erreur dans le troisième virage en accélérant un peu plus tôt et la moto est partie en highside. Ça faisait longtemps que je n’avais pas connu une telle chute. Je me suis retrouvé au virage suivant… Fort heureusement, je m’en sors indemne grâce à mon airbag Alpinestars. En course, après un départ normal, j’ai concédé deux ou trois places que je suis vite parvenu à récupérer. J’imprimais un rythme plutôt rapide, mais j’ai immédiatement senti que mon feeling avec l’avant n’était pas aussi bien que samedi. Je le perdais dans les quelques courbes stratégiques qui précèdent les lignes droites, ce qui a compliqué les choses. J’ai toutefois livré une belle passe d’armes avec Savadori, Razgatlioglu, Torres et Melandri avec plusieurs dépassements musclés. C’était une bonne course dans l’ensemble durant laquelle je me suis vraiment amusé avec tous ces dépassements. Je pense qu’il ne me manquait pas grand-chose pour terminer en sixième position. Nous continuons de progresser et c’est positif pour la suite. Nous allons réaliser deux journées d’essais en Italie avant la prochaine épreuve à Imola. J’espère que nous pourrons encore progresser pour passer un autre bon week-end. »

Photos © worldsbK.com

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :