De Elisabetta Lubrani / Corsedimmoto.com

Alex Lowes est contraint de renoncer au test de Kawasaki au Portugal, son épaule n’étant toujours pas rétablie. Jonathan Rea sera le seul “officiel” en piste.

Alex Lowes ne participera pas aux essais de Kawasaki Superbike prévus les 4 et 5 mars sur la piste portugaise de Portimão. Le pilote britannique s’est blessé à l’épaule lors d’un entraînement il y a un mois et n’a pas encore retrouvé une condition idéale. L’équipe a donc décidé de lui donner plus de temps pour récupérer, compte tenu de l’effort physique que peuvent représenter les montées et les descentes de l’Algarve. Mais surtout, c’est parce que l’on sait maintenant que le championnat du monde Superbike ne commencera pas avant la fin du mois de mai, ce qui laisse beaucoup de temps pour se remettre et reprendre contact avec la nouveau Ninja. Le championnat, à date d’aujourd’hui, devrait commencer les 8 et 9 mai à Estoril, mais cette semaine Dorna annoncera un nouveau projet de calendrier (ce sera le troisième…) avec le départ prévu les 29-30 mai à Motorland Aragón, en Espagne.

Nous voulons rouler à tout prix

Prendre la piste à Portimão a demandé un engagement impressionnant. « Les protocoles Covid-19 dans cette région sont très stricts, donc confirmer le test nous a demandé beaucoup de travail logistique » explique Guim Roda, responsable des opérations du Kawasaki Racing Team. « Ces deux jours constituent une étape très importante dans notre programme de développement de la nouvelle moto. Nous voulons tester les nouvelles caractéristiques (nouveau moteur, aérodynamique et certaines parties du châssis, ndlr) sur une piste complètement différente de celle de Jerez, où nous avons roulé ces dernières semaines. Espérons que cette fois-ci, le temps sera clément pour nous. »

Nous établissons la vitesse et la confiance

C’est Jonathan Rea, qui a gagné douze fois à Portimão (20 fois sur le podium !), qui a insisté pour que ce test ne soit pas annulé afin de vérifier les progrès techniques sur une piste qu’il connaît comme sa poche. « L’objectif est de vérifier les progrès que nous avons réalisés avec cette nouvelle version du moteur », explique le sextuple champion du monde. « Lors des précédentes sorties, nous n’avons jamais trouvé de conditions météorologiques idéales, et je n’ai donc pas encore une idée exacte de son potentiel ». Comme le moteur 2021 est assez différent du précédent, cet essai servira également au KRT pour vérifier la configuration de la boîte de vitesses calculée par ordinateur. C’est un facteur très important car, selon la réglementation, les rapports internes de la boîte de vitesses ne peuvent pas être modifiés, et il est donc essentiel de les choisir de manière à ce qu’ils puissent bien s’adapter à tout type de circuit, en ne pouvant faire varier que le pignon de sortie de boîte et la couronne.

Lire l’article original sur Corsedimoto.com

Elisabetta Lubrani



Tous les articles sur les Pilotes : Alex Lowes, Jonathan Rea