Pour sa neuvième manche, en attendant de partir en Argentine, en Indonésie et en Australie, le Championnat du monde WorldSBK fait étape sur l’Autodromo Internacional do Algarve ce weekend, à Portimão au Portugal. Après ses trois victoires à Barcelone, Álvaro Bautista y arrive en grand favori avec 59 points d’avance sur Toprak Razgatlioğlu et 67 sur Jonathan Rea : Un bel avantage mais qui reste relatif, comparé au maximum de 248 à engranger.

Voici dans quel état d’esprit les principaux pilotes de tête abordent ce rendez-vous attendu au soleil.

 

 

Álvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati), 1er : « Après le triplé de Barcelone, je suis évidemment très motivé. Nous irons au Portugal avec une grande responsabilité et cela a un impact non seulement sur moi mais aussi sur toute l’équipe. Dans tous les cas, notre approche sera la même, comme si rien ne s’était passé. Nous devons travailler avec une grande concentration dès la FP1 pour voir quelles seront nos chances ce weekend. Le circuit de Portimao est assez délicat, car il n’est pas facile de trouver les réglages parfaits sur la piste. Mais en même temps, c’est un circuit où je me suis toujours amusé. »

Toprak Razgatlioğlu (), 2e à 59 points : « Je suis très heureux parce que nous sommes à Portimao et j’aime ce circuit, je suis très impatient. Je me bats toujours pour la victoire et nous espérons qu’il en sera de même ce week-end. Cette saison est étrange pour moi, mais les courses sont les courses. Alvaro aura peut-être un problème technique ou autre… Je ne regarde pas le Championnat en fonction des courses. Cette piste n’a qu’une longue ligne droite et des virages lents, donc je l’adore. J’ai besoin de gagner ! Je pense que nous sommes forts sur ce circuit, mais en Argentine, la Ducati peut être forte grâce aux deux longues lignes droites. »

Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team), 3e à 67 points : « Portimão est un très beau circuit, et un sur lequel j’ai beaucoup de souvenirs particuliers pour moi. J’y ai disputé ma toute première course WorldSBK en 2008. Le circuit lui-même est très difficile. Il a beaucoup de caractéristiques différentes, des virages lents aux virages rapides, des entrées en aveugle et des apex, ce qui demande beaucoup d’implication de la part du pilote. Nous y avons connu quelques succès. Après Barcelone, où nous avons été en mesure d’extraire le plein potentiel de notre Ninja ZX-10RR, j’espère aller au Portugal et continuer à travailler avec mon équipe pour créer un bon package de course. La course au Portugal est également cool parce que j’y ai beaucoup de soutien de l’Irlande du Nord. C’est également un excellent circuit pour les spectateurs. L’objectif est de faire un très bon weekend. Je veux vraiment retrouver le chemin de la victoire après ce milieu de saison, où j’ai eu un peu de mal à gagner. Notre équipe a eu deux bonnes journées d’essais récemment, l’une à Barcelone après la course et l’autre à Motorland. Nous avons beaucoup plus d’informations maintenant et je suis impatient de les mettre à profit au Portugal. »

Michael Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati), 4e à 189 points : « Nous allons à Portimão après deux podiums lors de deux manches consécutives. C’est un résultat que je n’ai jamais réussi à atteindre jusqu’à présent. Nous sommes rapides et la deuxième place dans la course 2 à Barcelone a également donné beaucoup de confiance à l’équipe. La motivation est maintenant plus élevée que jamais. Cela peut nous aider mais nous devons toujours tenir compte de la concurrence, qui est vraiment forte. C’est pourquoi nous devons travailler dur dès vendredi afin de créer les conditions idéales pour nous battre pour le podium. »

 

 

Alex Lowes (Kawasaki Racing Team), 7e à 233 points : « Portimão est l’un de mes circuits préférés, et des événements en général. C’est la fin de la saison européenne pour nous et c’est normalement un bon circuit pour moi et la Ninja ZX-10RR. J’espère continuer sur ma lancée et me battre à nouveau pour les places du podium. Nous avons apporté quelques améliorations à nos réglages de base ces derniers temps, notamment à l’arrière de la moto, ce qui m’a donné encore plus confiance. Je suis impatient d’essayer les changements de réglages le week-end prochain à Portimao. »

Iker Lecuona (Team HRC), 8e à 236 points : « J’aime beaucoup le circuit de Portimão, et ce sera la deuxième fois que je roule ici avec la Superbike, après une séance d’essais en février, donc nous verrons si nous sommes capables de commencer le week-end du bon pied. Nous avons une période chargée d’ici la fin de l’année, avec un calendrier de courses serré et des séances d’essais aussi, mais nous sommes pleinement concentrés sur le travail. Moi, l’équipe et tout le monde au HRC travaillons très dur et nous devons continuer à le faire. Comme je l’ai dit, je suis heureux de courir sur un circuit que je connais bien, et je pense que cela peut être une autre opportunité pour nous d’essayer de rester dans le groupe de tête. »

Scott Redding (BMW Motorrad WorldSBK Team), 9e à 247 points : « Je me sens un peu plus confiant par rapport à Barcelone, je pense que c’est une piste qui convient un peu mieux à la moto. Je savais que Barcelone serait difficile, mais les deux chutes ont été assez dures pour nous. Nous avons fait de bonnes courses précédemment, donc j’ai mis ça derrière moi et nous venons ici pour essayer de revenir à ce que nous étions, ce qui, je pense, est possible. Nous avons pensé à 2023 très tôt dans la saison, car cette année a toujours été consacrée à la découverte et au développement, donc chaque course pour nous est un test. Si nous pouvons obtenir des résultats, c’est génial, sinon, nous devons nous améliorer et c’est ce que je fais. Bien sûr, nous voulons obtenir des résultats, mais nous devons penser à la situation dans son ensemble et pour moi, ce sera l’année prochaine, lorsque nous pourrons arriver confiants. Je suis impatient d’aller à l’étranger et d’essayer de nouvelles choses. Quant à l’arrivée de Gerloff, je m’entends bien avec lui, c’est un type génial, un pilote chevronné, ce qui est bien, et passer d’une Yamaha qui, d’après ce que j’ai entendu, est une moto assez conviviale à quelque chose qui demande un peu plus d’efforts, ça va être intéressant. »

Xavi Vierge (Team HRC), 10e à 295 points : « Portimão est un circuit que j’adore. Je l’ai beaucoup apprécié lorsque nous l’avons visité pendant la pré-saison et ce test a été très positif pour nous en fait. Nous voulons juste continuer sur notre lancée après Barcelone, qui a été un weekend difficile mais aussi constructif en termes de travail et d’amélioration que nous avons pu voir et de choses que nous avons apprises. Cela a augmenté ma confiance lorsqu’il s’agit de prendre des décisions sur la direction à prendre. L’une des choses les plus importantes ce week-end à Portimão sera de travailler sur la durée de vie des pneus et de trouver une bonne configuration électronique pour y parvenir. »

Garrett Gerloff (GYTR GRT Yamaha WorldSBK Team), 11e à 302 points : « J’ai toujours été un fan des montagnes russes et Portimão n’est pas différent ! Je suis excité à l’idée de retourner dans une partie plus chaude de l’Europe sur un circuit aussi unique, un circuit que j’ai apprécié et sur lequel j’ai eu une bonne vitesse par le passé. J’espère que cette année, nous mettrons tout en œuvre pour obtenir un bon résultat et nous battre pour une top position. Ça va être cool d’aborder ce week-end car mon ancienne équipe court avec Jake Gagné ! Cela devrait être une bonne atmosphère et je suis excité pour cela. »

Loris Baz (Bonovo Action BMW), 12e à 306 points :

Jake Gagné (Attack Performance Yamaha Racing) : « J’ai quelques années de plus, quelques années de maturité, un peu plus d’expérience… J’ai beaucoup appris au cours des deux dernières années en roulant avec le team Yamaha. L’expérience est une grande chose dans ce sport et, avec un peu de chance, je suis un meilleur pilote que je ne l’étais auparavant. Nous nous jetons dans le grand bain ici. Il n’y a aucun doute que cette catégorie est folle. Nous verrons ce qui se passe. Qui sait si vous reviendrez un jour ? Une course à la fois, un jour à la fois. J’ai beaucoup de choses à faire dans les deux prochains jours, alors après cela, nous pourrons peut-être y réfléchir ! » 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista, Iker Lecuona, Jonathan Rea, Toprak Razgatlioglu