L’organisateur de courses cyclistes Unipublic, qui gère La Vuelta espagnole mais aussi le Tour de france et le Giro italien, a annoncé qu’il étudiait la possibilité de supprimer les hôtesses et leurs bisous au vainqueur sur le podium du prochain tour d’Espagne.

Une tradition pourtant aussi vieille que les courses elles-mêmes, mais que les lobbyistes ibériques essaient de mettre à mal, comme en MotoGP où la tâche leur sera sans doute rendue encore plus facile par la tradition un peu dégradante de l’arrosage au champagne des hôtesses…

Javier Guillén, directeur d’Unipublic : «Nous sommes sensibles au débat social et médiatique qui a été généré au cours des derniers mois sur la présence des hôtesses des podiums.
En Australie, la présence des filles du podium a déjà été supprimée, comme dans d’autres courses en Espagne. Nous ne sommes pas en mesure d’ignorer ces préoccupations et, par conséquent, nous intégrerons certains changements dans la prochaine Vuelta. Nous allons faire quelques ajustements. Nous travaillons toujours. Ce que nous ferons sera toujours fait avec élégance.
Personnellement, je ne changerais rien parce que la présence des hôtesses n’a jamais entraîné quoi que ce soit d’extravagant. Nous avons toujours été très respectueux, mais je comprends qu’il y a des sensibilités à cet égard.
Nous analysons toujours les possibilités. Ce que nous déciderons sera visible au début de la Vuelta, à Nîmes le 19 août. »

Source : El Mundo

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :