Vous l’avez sans doute remarqué, nous n’avons pas diffusé le communiqué de presse de Michelin suite au Grand Prix en Aragon, et ce, contrairement à nos habitudes.

En effet, vous vous ferez votre propre idée en le lisant ci-dessous, mais nous avons pensé que, pour une fois, il omettait une partie des problèmes rencontrés en course, que ce soit par Dani Pedrosa avec son pneu avant dont des photos ont été diffusées sur Internet, voire même par les Ducati dont aucune ne termine dans le Top 10.

Nous souhaitions donc interroger Nicolas Goubert (Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport) sur le sujet afin d’obtenir quelques réponses.  Cela est fait, grâce à sa grande disponibilité et nous l’en remercions, et nous pouvons donc maintenant commencer à parler pneumatiques en Aragon…

JORGE LORENZO SPA MOVISTAR YAMAHA MotoGP YAMAHA MotoGP GP Aragon 2016 (Circuit Motorland Aragon) 23-25/09.2016 photo: MICHELIN

 


Communiqué de presse Michelin : 

MICHELIN ET MARQUEZ SORTENT GRANDS VAINQUEURS DE MOTORLAND

La première course MotoGP™ de Michelin à MotorLand Aragón (Espagne), le Grand Premio Movistar de Aragón, fut passionnante et a été remportée par Marc Marquez (Repsol Honda Team).

La gamme de pneus Michelin Power Slicks a été largement utilisée aujourd’hui car les pilotes avaient opté pour différentes configurations pour affronter les 5,077 km du circuit Espagnol. Le poleman Marc Marquez avait choisi un hard à l’avant et à l’arrière et a pris le meilleur envol au feu vert. Le leader du championnat a gardé un bref avantage, puis plusieurs pilotes se sont relayés en tête au cours d’un premier tour très agité. Maverick Viñales (Team SUZUKI ECSTAR) – lui aussi chaussé de gommes hard – était leader à l’issue de la première boucle, position récupérée au deuxième tour par Marquez, puis reprise par Viñales jusqu’au huitième tour. Le pilote Suzuki a ensuite laissé la première place à Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) qui avait choisi un medium à l’avant et un hard à l’arrière. Marquez a repris les commandes au tour n°12 et a poursuivi son effort sur un rythme effréné – meilleur tour au 15e passage – pour augmenter son avance et couper la ligne d’arrivée avec trois secondes d’avance. Cette quatrième victoire de la saison lui permet de creuser l’écart au championnat.

Les 69 714 fans présents au circuit ont eu droit à une bagarre incroyable pour les deux autres places du podium entre Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) et son équipier Rossi. Le champion sortant Lorenzo (medium à l’avant et hard à l’arrière) a finalement eu le dernier mot après de multiples dépassements en fin de course. Viñales a conclu à la quatrième place devant Cal Crutchlow (LCR Honda), vainqueur du Independent Team Rider après une belle bataille avec Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), sixième, et Aleix Espargaro (Team SUZUKI ECSTAR), septième. Pol Espargaro (Monster Yamaha Tech 3) a pris la huitième place finale devant le pilote local Alvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) et Stefan Bradl (Aprilia Racing Team) qui complètent le top-ten.

Avec des températures air et sol plus fraîches aujourd’hui, les choix de pneumatiques ont joué un rôle déterminant, et grâce aux conseils et à l’expérience des techniciens Michelin, les pilotes ont pu effectuer les choix qu’ils jugeaient les meilleurs. Ceci a conduit à différentes combinaisons de pneumatiques avec des hard à l’avant et à l’arrière, des medium  l’avant et hard à l’arrière et même deux medium associés, une parfaite illustration des différentes options proposées par Michelin pour que tous les pilotes puissent trouver les combinaisons leur offrant les meilleures performances pour la course.

Cap à l’Est désormais pour Michelin avec trois courses qui vont s’enchaîner, Japon, Australie et Malaisie. La série commencera par le Japanese Grand Prix à Motegi, dimanche 16 octobre.

Marc Marquez – Repsol Honda Team :

« Ce fut une très belle course et un week-end important pour les pneus qui ont très bien fonctionné. Le grip était excellent, même si la chute de performance fut un peu plus sensible que sur d’autres circuits à cause des longues courbes qui sollicitent énormément les pneus. Nous avions trouvé un bon set-up pour la seconde partie de course et des pneus déjà usés, et l’avant a très bien marché. Le pneu avant hard Michelin était certainement le meilleur avec ces températures. Je suis satisfait de ce week-end car j’adore ce circuit, et peut-être encore plus cette année ! »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport :

« Nous avons vécu un week-end assez éprouvant à Aragón avec des températures matinales bien plus fraîches que prévues. Tous les techniciens ont fait un super boulot avec leurs teams et leurs pilotes pendant les trois jours pour proposer des choix de pneus précis et argumentés. L’intensité de la course aujourd’hui prouve une fois de plus que nous proposons des pneus adaptés à tous les types de machines, pilotes et styles de pilotage. Marc a décroché une très belle victoire après avoir réalisé le meilleur tour après les deux-tiers de la course. Nous sommes donc satisfaits de voir que nos pneus restent performants même usés. Nous avons beaucoup de choses positives à retenir de ce week-end et nous avons aussi beaucoup appris sur le fonctionnement de ces pneus avec des températures de piste fraîches le matin et donc peu de grip. Ces datas vont nous permettre d’avancer. Place désormais à trois courses outre-mer qui offrent chacune leurs challenges. Nous sommes prêts et impatients… »

Divers GP Aragon 2016 (Circuit Motorland Aragon) 23-25/09.2016 photo: MICHELIN

course

Crédit photos : Michelin

 

Tous les articles sur : Marc Marquez