La mise en place du nouveau règlement concernant les appendices aérodynamiques se fait progressivement et plusieurs carénages originaux ont fait leur apparition lors des derniers tests qui viennent de se dérouler au Qatar. Cette année, chaque pilote – et non constructeur – a droit à un maximum de deux équipements aérodynamiques complets, l’un pour commencer la saison la semaine prochaine, puis l’autre en cours d’année.

Alors que le premier Grand Prix se profile à l’horizon de la Péninsule arabique, dans les mille et une nuits de Losail, faisons le point avec Danny Aldridge, le Directeur technique des GP. Pour lui aussi, le temps est compté : « Avant la fermeture du contrôle technique au Qatar, qui aura lieu à 17 heures jeudi, tous les constructeurs sauf KTM doivent confirmer leur premier carénage pour 2017. Celui-ci se compose du corps principal et du garde-boue avant. Si une minute après 17 heures jeudi, une équipe n’a pas déclaré de carénage pour 2017, alors l’occasion est perdue et elle aura seulement la possibilité d’une mise à jour pendant la saison.

« Le garde-boue est clairement composé d’une seule pièce, mais le carénage principal peut l’être d’autant de pièces que souhaité. Les règles stipulent que vous pouvez retirer des éléments de votre carénage. Ainsi, vous pouvez homologuer le carénage complet et ensuite enlever des éléments et utiliser le carénage avec ou sans ces pièces. 

« Cela signifie que si un constructeur conçoit le carénage 2017 de telle sorte qu’il puisse effectivement supprimer les pièces qui contiennent les dispositifs aérodynamiques, alors il peut choisir quand il veut les utiliser ou non. Il en va de même pour les protège-mains. Par exemple, les nouvelles pièces aérodynamiques ajoutées à la Honda lors des tests du Qatar étaient une sorte d’entourage boulonné de chaque côté du carénage, qui contenait les ailerons. On dirait que ces structures pourraient être enlevées assez facilement.

« Le carénage Yamaha semble complet. Je ne pense pas qu’ils puissent enlever les pièces qui hébergent les ailerons. Mais ils sont libres de changer la forme et le nombre des ailerons internes, parce que je ne contrôle que la forme externe.

« Avec la Suzuki, cela dépend de la façon dont ils le fixent au reste du châssis. S’ils le font d’une seule pièce, alors il ne peut pas être enlevé. Les constructeurs devront fournir un échantillon de carénage ou des dessins au Qatar, mais je prendrai également des photos.

« Donc, si je vais chez Yamaha ou Suzuki et que la fibre de carbone compose une seule pièce, ils ne peuvent pas découper le carénage en plusieurs parties amovibles – même si la forme extérieure est toujours exactement la même. Il en va de même si une pièce est collée au Qatar et qu’ils tentent de la changer pour qu’elle soit boulonnée.

« Je n’avais pas vu le carénage Ducati avant qu’il ne soit utilisé au Qatar. J’ai depuis été en contact avec Ducati et ils ont envoyé quelques détails, mais je n’ai pas officiellement confirmé que ce sera OK. Je n’ai pas d’inquiétude, d’après ce que j’ai vu, et aussi parce que j’ai demandé à Mike Webb (Directeur de course et ancien Directeur technique) de jeter un coup d’oeil au Qatar. Nous en avons discuté beaucoup ensemble.

« Pour expliquer ce que je veux : Si vous prenez le carénage Ducati et remplissez toutes les échancrures, il ressemblera à un gros bulbe. Vous pouvez dire qu’il est gonflé en haut, mais les carénages sont toujours gonflés dans cette zone pour la protection des mains. C’est juste plus carré maintenant. Donc je ne suis pas trop inquiet au sujet de la Ducati, je pense que ce sera accepté. Il semble cependant qu’ils ont fixement défini leur conception, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas faire comme Yamaha et changer n’importe quel aileron interne. Ou potentiellement faire comme Honda et enlever la section aéro complète et la remettre quand ils en ont besoin. Le carénage de Ducati ressemble à un dispositif complet.

« Dans le cas des équipes d’usine, nous pouvons nous attendre à ce qu’ils aient un carénage 2016 et un 2017 au Qatar. Techniquement, un carénage est homologué pour un pilote, et non pour un constructeur. Ainsi Pedrosa pourrait avoir un carénage 2017 homologué, Marquez pourrait avoir un autre design, et Crutchlow encore un autre, mais personnellement, je ne pense pas que cela va arriver. »

Photo : Andrea Dovizioso lors des tests de Doha (© Ducati)

Source : crash.net

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :