Bien sûr, une majorité de passionnés français est certainement déçue à l’issue de la course de Johann Zarco à Assen. Finir 14e après s’être élancé de la pôle position n’est évidemment pas un résultat propre à ravir qui que ce soit, à commencer par son Team manager Hervé Poncharal.

Qui que ce soit ? Détrompez-vous !

Au-delà des trois éventuelles erreurs commises, pas forcément par lui, d’ailleurs, (accrochage avec Rossi, pari sur le changement de moto, vitesse dans la pit-lane), Johann Zarco sait discerner le positif de cette journée grâce, sans doute, un mental de champion.

Aucun doute ne transparaît dans ses propos, et il va de soi que le pilote français est impatient d’en découdre à nouveau dans quelques jours… Nous aussi !

Vous avez dit « mental de champion » ?

Johann Zarco, 14ème, 6ème au Championnat avec 77 points : « D’une façon générale, je dois dire que la journée d’aujourd’hui a en réalité été positive. J’ai pris un très bon départ depuis la pole position, quand c’était sec au commencement, et j’ai pris la tête, ce qui était une superbe sensation. Personne ne m’a doublé et j’ai fait du mieux que j’ai pu en pilotant avec mes marques. Après cela, j’ai commencé à me battre avec les autres pilotes et nous avons changé de places. À deux endroits du circuit, je peinais beaucoup comparé à eux, mais pourtant j’ai réussi à rester dans le groupe un moment. Mais alors, il a plu. Honnêtement, à ce point, j’étais soucieux de ne pas chuter parce que nous sommes de toute façon toujours à la limite, mais quand nous voyons la pluie, cela peut être inquiétant. Je ne pouvais désormais plus attaquer avec les pneus lisses, donc j’ai pris la décision de changer de motos. Finalement, il n’a pas plu assez pour faire encore une différence, je ne pouvais pas continuer avec ma moto pour le sec. Ceci fait partie du jeu, et bien sûr, nous avons fait quelques erreurs, ce qui qui incluse la pénalité du ride through, mais je n’ai pas perdu tellement de position. Je veux dire que c’était un dimanche positif parce que j’ai été compétitif au commencement et dans les conditions sèches, plus, j’ai pu rester avec les leaders et me battre pour le podium. Ceci est la l’objectif, donc nous devons juste tout construire progressivement pour l’atteindre, mais nous en sommes proches. »

Hervé Poncharal : « Ce week-end s’est fini de façon décevante, mais nous apprenons et nous serons de retour plus forts en Allemagne. Les performances du samedi étaient super et nous savons tous que Johann a obtenu une pole position incroyable, et que Jonas a obtenu son meilleur résultat en qualification jusqu’ici. Cependant, il y avait toujours la possibilité d’une météo compliquée alors que des pilotes n’avaient pas beaucoup de temps en piste sèche ce week-end, donc j’étais un peu nerveux sur la grille. Nos gars ont décidé de choisir les deux pneus tendres, l’avant aussi bien que l’arrière, et Johann a fait une première moitié de Grand Prix incroyable. Il a eu un petit contact avec Valentino, qui lui a coûté un peu de temps, mais à partir de ce moment, il s’est accroché à la quatrième position. Johann m’a dit que quand les premières gouttes de pluie sont tombées, cela l’a plus dérangé que les gars en tête et il n’a pas pu garder leur rythme. Donc, il a pris le pari de changer de moto, dans le cas où il y aurait une grosse averse comme celle du warm up, mais, malheureusement, ceci n’est pas arrivé. C’est une fin de journée décevante, mais Johann a dit que nous apprendrons en nous situant en tête, et de plus, nous devons nous rappeler qu’il est toujours un débutant et que nous sommes plus forts maintenant que quand nous sommes arrivés ici. Quant à Jonas, je suis déçu parce que nous attendions à une solide course de sa part. Nous savons qu’il est vraiment rapide ici, mais il s’est fait sortir de la piste et ensuite, il a peut-être été un peu trop impatient pour remonter le peloton. C’est dommage, car nous croyons qu’il aurait facilement pu finir dans les dix premiers car les tours qu’il a effectués étaient très rapides. Cependant, comme pour Johann, c’est sa première saison et il apprend, donc nous devons rester calmes. Les bonnes nouvelles sont que la course de la semaine prochaine est le Grand Prix à domicile de Jonas, ce qui est très important pour lui, et nous sommes impatients d’être à la FP1, vendredi au Sachsenring. »

#DutchGP MotoGP: Classement Course

1. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 41.149s
2. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 41m 41.212s
3. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 46.350s
4. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 41m 46.392s
5. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 46.476s
6. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 4.539s
7. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 42m 18.131s
8. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 42m 18.207s
9. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 18.315s
10. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 42m 43.078s
11. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 42m 50.533s
12. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 51.270s
13. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 42m 51.493s
14. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 43m 16.804s
15. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) +1 lap
16. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) +1 lap
17. Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* +1 lap
Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) DNF
Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) DNF
Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) DNF
Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) DNF
Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* DNF
Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* DNF