Le marché des transferts MotoGP étant clos pour les teams usine, il est passé à la phase des équipes privées et des pilotes y afférant.

Parmi ces derniers, si Alvaro Bautista pourrait se diriger vers l’équipe Aspar, Eugene Laverty, Stefan Bradl et Loris Baz explorent différentes possibilités, y compris du côté du Superbike, en partant du principe qu’il est peut-être préférable d’avoir une moto pour gagner dans ce championnat qu’une moto privée en MotoGP.

Speedweek fait état d’un entretien avec le  Team Manager de l’équipe Ducati SBK pour savoir qui pourrait être aux côtés de Chaz Davies l’année prochaine.

Davide Giugliano n’est pas exclu mais, selon les dires de Serafino Foti, sa place est également envisagée par les pilotes MotoGP précités parmi d’autres.

D’après nos informations, Loris Baz étudie effectivement cette voie, tout en privilégiant sa reconduction au sein du team Avintia, et, pour cela, le pilote français était présent le week-end dernier à Misano lors de la World Ducati Week.

Loris Baz: “J’ai passé un agréable moment aux WDW. Il n’était pas prévu que j’y sois présent, rééducation oblige, mais je m’y suis finalement rendu pour 24 heures. Je me sens bien au sein de la famille Ducati et nous en avons profité pour évaluer les possibilités pour y demeurer, tant en MotoGP qu’en SBK. J’ai rencontré Stefano Cecconi, le dynamique Boss d’Aruba, et le courant est bien passé. Je me sens très bien chez Avintia et cela constitue ma priorité, mais je me dois de ne pas rater d’excellentes options SBK dans le cas où nous n’arriverions pas à réunir tous les éléments coté MotoGP…”

Comme toujours dans un tel cas, il est difficile d’être affirmatif sur le futur, la situation pouvant changer de jour en jour.

Tous les articles sur : Loris Baz