Quand Freddie roulait encore aux Etats-Unis en Superbike, Honda réalisa un film promotionnel où on le voyait rentrer dans le « horseshoe » (fer à cheval) de Daytona dont le revêtement était en ciment. C’était filmé au ralenti et on voyait Freddie avec les yeux fermés, avec de la fumée qui sortait de la roue arrière en raison du patinage à l’accélération, et aussi de la roue avant qui dérapait progressivement vers l’extérieur. Plusieurs pilotes qui virent ce film comprirent ce jour-là qu’ils ne le battraient jamais.

« Quand j’ai commencé à conduire en étant enfant, je savais que la vue serait un gros problème pour moi, a expliqué Freddie à Gianluca Rizzo de Motograndprix.motorionline.com.

« J’ai alors développé une compétence particulière. Je peux encore fermer les yeux et ressentir la sensation de changement de température, ou lever les yeux et être capable de percevoir à temps ce qui change. Je pense que les gens ont plus que ce qu’ils voient, il suffit de faire attention. J’ai utilisé ça quand j’ai couru et cela m’a aidé. »

Donc, fondamentalement, ce n’est pas une légende ?

« En tant qu’enfant, je pensais que tout le monde pouvait le faire, mais c’est une compétence que j’ai développée. Je pense qu’il y a une raison, je pense que chaque personne a un don qui lui est donné par l’univers. Je crois en la spiritualité et la foi, mais pas au sens religieux, plus du point de vue des expériences, donc oui, je sais que j’ai ce don, car je pense que les gens peuvent en avoir d’autres, mais cela demande du travail et du dévouement. L’utilisation d’une moto est un ensemble de sensations et vous les ressentez à l’intérieur de vous. »

Vous êtes l’inventeur du style de conduite actuel. Pensez-vous que Marquez utilise ce que vous avez créé et l’a fait en quelque sorte évoluer ?

« Absolument oui, il suffit de le voir en courbe car il parvient à avoir le contrôle de la moto. Sa capacité, en substance, est comment il parvient à régler le mouvement de la moto, un peu comme je l’ai fait. Je faisais glisser la moto avant même qu’elle n’atteigne l’angle maximal. C’est cette compétence, cette confiance que tu as envers la moto et tu sais que tout ira bien. J’ai appris comme un enfant, je l’ai fait avec des motos sur terre. Vous ne pouvez même pas imaginer combien d’heures j’ai passé tous les jours de ma vie, depuis que j’avais 5 ans, en train de pratiquer. »

Il n’y a pas de coureurs américains actuellement en MotoGP, le dernier pilote avec des étoiles et des raies à remporter un Championnat du Monde était Nicky Hayden, et actuellement il n’y a que Joe Roberts qui court en Moto2. Pourquoi pensez-vous que les États-Unis ont «disparu» de ce sport ?

« C’est un jeu de chiffres : depuis mon enfance, je passais tous les week-ends à regarder des courses télévisées du championnat national et, comme moi, il y avait des milliers de personnes, de là des champions du niveau de Nicky Hayden et bien d’autres. Hayden a remporté le Championnat du Monde, mais la route a été perdue, la série a perdu son intérêt, les constructeurs ont commencé à partir et nous n’avons pas réussi à donner la bonne opportunité aux pilotes de grandir.

« En Amérique, en ce moment, pour le SuperCross et le MXGP, qui attirent beaucoup d’argent, et où va l’argent, il y a la télévision. Les meilleurs pilotes vont là-bas, et tant que les courses sur piste ne seront pas la chose à faire, je serai inquiet, le nombre de gars essayant est trop petit pour être en mesure d’avoir un bon niveau, tout le monde ne peut pas le faire. »

Marquez a récemment renouvelé avec Honda jusqu’en 2020, pensez-vous que dans le futur il devra changer d’équipe pour montrer son talent ?

« Je ne pense pas que ce soit nécessaire. Ce serait certainement fascinant et intéressant, mais je pense que le véritable objectif de Márquez est de remporter autant de championnats que possible, plus que quiconque. Je pense qu’il est à l’aise chez Honda et je ne pense pas qu’il va essayer différentes motos. Je  pense qu’il va rester avec Honda pendant longtemps. »

Photos © Honda USA

Source : Gianluca Rizzo pour Motograndprix.motorionline.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :