Les pilotes du team Dynavolt Intact GP ont chacun réalisé une excellente course après un week-end compliqué. Xavi Vierge a en effet manqué le podium de peu, et Marcel Schrötter a gagné treize places pour s’offrir un superbe top 10 malgré sa blessure à l’épaule.


Pourtant, tout n’était pas gagné en arrivant à Jerez, car ce circuit n’est pas celui que le team Dynavolt Intact GP préfère, comme l’a expliqué Xavi Vierge : « C’est un tracé difficile pour nous, car nous perdons toujours deux ou trois dixièmes. Nous avons travaillé sur le rythme de course durant tout le week-end. »

Quinzième aux temps combinés des essais libres, le pilote espagnol est parvenu à se qualifier en septième position. Grâce à un bon départ et une course intelligente, il a terminé à une très belle quatrième place : « Je savais avant le départ que je n’avais pas ces deux dixièmes mais j’allais encore essayer. C’est ce que j’ai fait à chaque tour et lorsque je me suis rapproché de Bagnaia dans les dix derniers tours, j’ai pensé que je pourrais me battre pour le podium dans le dernier. J’ai commis une erreur en perdant tout le temps l’avant dans le cinquième virage. Après j’ai eu un problème avec mon pneu avant. »

Bien qu’un peu frustré de ne pas avoir pu monter sur le podium, Vierge sait qu’il n’a rien à se reprocher, et que ce résultat compte : « J’ai tout donné jusqu’au bout, mais je n’ai finalement pas pu me battre pour le podium. C’était néanmoins une bonne course et nous avons pris des points importants pour le Championnat. »

Son coéquipier Marcel Schrötter a connu un week-end encore plus compliqué. Blessé à l’épaule lors du dernier Grand Prix, il ne savait pas à quoi s’attendre à Jerez. Et malheureusement, malgré une huitième place lors des FP3, il a été au-delà de la vingtième place lors des essais libres, et n’a pu se qualifier mieux que dix-septième. Pénalisé de trois places sur la grille pour avoir roulé trop lentement lors des qualifications, il s’est finalement élancé de la vingtième place.

Cependant, l’Allemand a, une fois encore, réalisé une très belle course. Avec un excellent départ et une bonne gestion de son rythme, il a montré que son expérience était payante : « J’ai une nouvelle fois pris un bon départ et suis arrivé vite dans le premier virage. Je n’étais pas bien placé car j’étais à l’extérieur, et à cet endroit il faut avoir de la chance car cela peut vite devenir critique si quelqu’un commet une erreur à l’intérieur. J’ai été en mesure de récupérer cinq ou six places dans le premier tour et ai réalisé que mon rythme était bon et que je n’avais pas besoin de trop attaquer. J’ai essayé de garder ce rythme et de doubler les pilotes un par un. Lorsque je suis revenu sur Lowes et Mir, nous avons tous les deux pu passer ce dernier, et j’ai ensuite doublé Lowes. Lorsque j’ai vu qu’il était à une seconde derrière moi, j’ai essayé de maintenir cet écart. Hormis une ou deux petites erreurs, j’ai fait une course parfaite. »

Lui qui craignait ne pas pouvoir rouler a finalement terminé septième, au terme d’une remontée de treize places : « Je suis très content de comment cela s’est passé avec mon épaule. Il y a une semaine je disais que je ne pourrais pas rouler. Je suis heureux de voir que mon épaule va mieux et récupère en peu de temps. La force mentale est également importante en pilotage, alors j’ai essayé de rester concentré et de piloter proprement, sans commettre d’erreurs. Je sais que cela a été crucial en course. »

Xavi Vierge