Suite au départ du Grand Prix d’Argentine, lors duquel Andrea Iannone a perdu un de ses ailerons contre la Honda de Marc Marquez, Loris Capirossi, membre de la Commission de Sécurité des Grands Prix, s’est déplacé dans le garage Ducati pour se rendre compte de la solidité de ces éléments et du danger qu’ils peuvent représenter en cas de contact avec un pilote.

Et, comme on pouvait s’y attendre avec un aileron en carbone qui supporte une charge de largement plus de 10 kilos à 350 km/h, celui-ci n’a pas rompu.

Loris Capirossi: “Je suis allé dans le garage Ducati pour tester la solidité de l’aileron, je me suis fait donner un vieux carénage et, en effet, il est impossible de briser l’aileron. Cela signifie que, en cas de contact, cela pourrait effectivement faire mal. J’exclus que cela puisse être interdit à l’heure actuelle, mais c’est quelque chose dont nous allons discuter à l’avenir. En cas de collision, cela peut devenir dangereux”.

Source : GPone