Les places sont chères en MotoGP. Depuis que l’on connaît le tarif d’un guidon chez Avintia, on peut prendre la phrase au sens propre comme au figuré. Et il est d’autant plus compliqué d’accéder à l’élite qu’en plus d’avoir une bourse bien remplie, il faut aussi enter dans le moule politique. Le niveau sportif dans tout ça ? On le prend en compte après. La preuve avec cette arrivée de Takaaki Nakagami au sein du team LCR Honda.

Le Japonais fera équipe avec Cal Crutchlow au sein de l’écurie du vaillant Lucio Cecchinello qui voulait absolument retrouver une seconde moto dans son box. Nakagami le lui permettra avec le soutien de Honda. Âgé de 25 ans, l’honorable Nakagami est monté à douze reprises sur le podium en Moto2. Dont à trois occasions cette saison. Il est du paysage de la catégorie depuis 2012 et ne compte une seule victoire acquise l’an dernier à Assen. Evoluant au sein de la structure IDEMITSU Honda Team Asia, il est plus que dans les petits papiers du HRC.

Nakagami est septième de son actuel championnat avec 79 points. Pour ce qui est de son engagement, c’est encore Yoshishige Nomura, Président de Honda Racing Corporation, qui en parle le mieux : « Nakagami deviendra sans aucun doute un pilote que les jeunes générations du Japon et de la région asiatique prendront comme modèle ». Un alibi politique donc. Pendant ce temps, des pilotes comme Lüthi restent à quai, malgré des résultats évidents. Heureusement, la montée en grade de Morbidelli sauve des apparences, qui pourraient néanmoins encore se flouter en apprenant le nom des pilotes qui iront chez Avintia…

Lucio Cecchinello (LCR Honda Team Principal ) : « nous sommes très heureux de confirmer Takaaki Nakagami en tant que nouveau membre de notre équipe; une équipe qui sera agrandie avec des membres qui possèdent une expérience énorme. Ce projet, à côté de notre programme actuel avec Cal Crutchlow, marque l’accomplissement de nos ambitions sportives. Je suis vraiment enchanté et au nom de toute m’équipe LCR Honda, je pense qu’il est juste de dire que nous sommes tous extrêmement motivés pour travailler avec un rookie comme Taka, parce qu’il a montré un potentiel énorme depuis qu’il a fait ses débuts. De ma part, de celle de l’équipe et du HRC, Takaaki aura le meilleur soutien possible pour relever le prochain défi de sa carrière. »

Takaaki Nakagami : « depuis que j’ai piloté une pocket bike à l’âge de 4 ans, j’ai toujours eu pour but de rivaliser avec les meilleurs pilotes du monde. Cette opportunité est devenue réalité grâce à tous mes partenaires et fans. Il y a encore sept courses de Moto2 à faire cette saison, y compris le Grand Prix japonais. Je me concentrerai sur ces courses, en renforçant les capacités dont j’aurai besoin l’année prochaine. J’espère que tout le monde continuera à me soutenir de la façon dont ils l’ont fait jusqu’ici. »