Les protagonistes d’un Grand Prix d’Espagne qui s’était déroulé 24h00 plus tôt sont restés sur le tracé de Jerez pour travailler sur des évolutions en vue d’améliorer leurs machines. Le team Avinta n’était pas de cette partie tandis que les présents ont travaillé dur sur les pneus et l’électronique. Mais c’est la multiplication des ailerons qui a une nouvelle fois retenue l’attention.

L’accessoire ne fait pas seulement débat, il faut aussi florès. Amenées par Ducati, les ailettes ont concentré l’attention des équipes officielles, à commencer par un HRC qui a proposé à Marc Márquez une RC213V équipée d’une rangée de trois ailettes réparties de chaque côté du carénage. Une configuration non testée par Dani Pedrosa qui a cependant partagé avec son leader de nouvelles cartographies moteur et bras-oscillant inédit. Il s’agit, pour Honda, de trouver de la motricité.

Puisque l’on passe en revue les machines du HRC, on notera que Cal Crutchlow a aussi travaillé sur les nouvelles ailettes Honda ainsi qu’avec Öhlins pour mieux asseoir sa machine LCR. Jack Miller membre du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS découvrait de son côté un nouvel échappement, identique à celui affecté aux deux pensionnaires officiels.

Chez Suzuki, on a aussi sorti les ailerons, non sans un certain succès puisque Viñales et Aleix Espargaró terminent la journée avec les troisième et sixième temps. Chez Yamaha, on a comparé la M1 traditionnelle avec celle équipée du réservoir placé à l’arrière tandis que Jorge Lorenzo a évalué la ligne d’échappements affectée à un Valentino Rossi qui n’a fait son apparition que dans l’après-midi.

Le reste du plateau, à commencer par les Ducati, s’est évertué à améliorer l’existant si bien que c’est chez Aprilia que se déroulait la fête des nouveautés. Ainsi que le règlement qui cajole les débutants l’autorise, la firme de Noale a dégainé  un nouveau cadre, un nouveau bras-oscillant et plusieurs pièces pour le moteur. Pas moins !

Ceci étant dit nous avons gardé le meilleur pour la fin, avec les efforts Michelin. Le Bibendum proposait carrément trois nouveaux pneus avant : un pneu en gomme dure, une variante basée sur une construction différente ainsi que d’un autre type de pneu conçu pour éviter que la roue avant ne se bloque au freinage. Ce troisième pneu, d’une construction et d’une gomme différente, a uniquement été fourni aux teams officiels. Les pneus arrière étaient quant à eux les mêmes que pour le Grand Prix. De quoi donner un peu de baume au cœur à Dani Pedrosa ?

En attendant, ce dernier pointe cinquième d’une journée dominée par un Marc Márquez dont la plus belle performance est à comparer  au meilleur tour réalisé ce week-end de 1’38.736s et au tour le plus rapide en course ce dimanche de 1’40.090s. Deux chronos réalisés par Valentino Rossi.

MotoGP, Tests Jerez : Chronos

1.  Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.313s [T 11/91]
2.  Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 39.332s +0.019s [26/59]
3.  Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 39.536s +0.223s [14/91]
4.  Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 39.632s +0.319s [50/52]
5.  Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.646s +0.333s [65/76]
6.  Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 39.682s +0.369s [8/71]
7.  Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 39.812s +0.499s [79/82]
8.  Andrea Iannone ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 1m 39.879s +0.566s [10/55]
9.  Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 1m 39.942s +0.629s [40/62]
10. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) 1m 40.027s +0.714s [46/50]
11.  Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 1m 40.335s +1.022s [70/71]
12.  Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 1m 40.351s +1.038s [83/83]
13.  Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.674s +1.361s [50/66]
14.  Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 40.681s +1.368s [5/65]
15.  Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 1m 40.844s +1.531s [20/59]
16.  Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)* 1m 40.919s +1.606s [20/94]
17.  Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.960s +1.647s [29/62]
18.  Michele Pirro ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 1m 41.442s +2.129s [42/55]
19.  Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 1m 41.462s +2.149s [26/85]