Si les Aprilia d’usine visent le Top 6 en 2017, Alvaro Bautista espère bien être devant et atteindre le Top 5. Un objectif que le pilote espagnol définit sans nul doute en prenant en compte ses résultats plus qu’honorables lors de la saison dernière: 13, 10, 11, AB, 9, AB, 8, Ab, 10, 16, 16, 10, 10, 9, 7, 12, 7, 10. 

Le pilote Aspar a conclu 2016 en 12e position avec 82 points et s’est exprimé dans une interview communiquée par son team.


Maintenant que la nouvelle année est en cours et avec une saison entière devant nous, qu’attendez-vous de 2017 ? 

“J’espère qu’en 2017, du côté sportif, je puisse prendre du plaisir sur la moto et en course. J’espère pouvoir tout donner en tant que pilote et tirer le meilleur de chaque circonstance. Je ne demande pas de résultats parce que je sais que si je peux tirer 100 % de la moto et prendre du plaisir, les résultats viendront.”

La Ducati sera votre quatrième MotoGP différente. Après votre test de quatre jours en novembre, comment la décririez-vous?

“La première fois que je suis monté sur une Ducati GP16, elle m’a paru facile à piloter, entre guillemets, comparée à d’autres MotoGP que j’avais pilotées.  J’aime vraiment le caractère du moteur, c’est très lisse. J’aime aussi vraiment l’électronique. Je pense que c’est une moto avec beaucoup de potentiel. Il est difficile de comparer avec d’autres motos parce que mes références ont changé au fil des ans, au fur et à mesure que mon expérience augmentait. Sur la Suzuki, j’ai appris beaucoup sur le MotoGP mais elle avait un caractère différent. Je pense que la Honda est la plus semblable mais les châssis de Ducati tiennent mieux la route et c’est plus léger, j’aime mieux ça. Pour moi, après toutes les motos que j’ai pilotées, je pense que la Ducati est bien équilibrée.”

Pensez-vous que vous devrez changer votre style de pilotage? 

“Il est difficile de répondre à ça tout de suite, j’ai besoin de plus de tours sur la moto. Lors des tests que nous avons faits jusqu’ici, nous avons à chaque fois appris quelque chose de nouveau, nous avons progressé et nous avons mis la barre plus haute. Je ne sais toujours pas où je dois m’améliorer ou où je suis déjà à la limite.”

Vous avez fini 2016 de nombreuses fois dans les dix premiers; pensez-vous que vous pouvez garder ce rythme et faire de même lors de la première course de 2017 au Qatar?

“Je pense que 2016 était une saison de constante progression. La moto est arrivée à temps pour la première course et plus nous avons travaillé sur elle, plus elle s’est améliorée, qui m’a permis d’obtenir des résultats. La base avec laquelle nous commençons en 2017 est prête à courir, nous ne devons pas la développer, et il sera ainsi plus facile de s’aligner à chaque Grand Prix. Nous pouvons nous concentrer sur les réglages ou les performances des pneus. Je pense que l’objectif est d’être mieux préparé et je suis confiant de pouvoir obtenir de meilleurs résultats que ceux que nous avons obtenus en fin de saison dernière.”

Osez-vous faire une prédiction pour 2017?

“Je pense que ce sera une saison amusante, avec autant de changements de pilotes; en particulier au début, puisque les pilotes doivent s’habituer à leurs motos, aux problèmes qu’ils rencontrent, comment les surmonter…
Puis, il y a les pneus, qui étaient décisifs l’année dernière. Si nous pouvons obtenir le meilleur de ce que nous avons, il n’y a aucune raison pour que nous ne battions pas en haut. Se battre dans les cinq premiers serait un bon résultat. Ce sera difficile mais je pense que cela peut être un objectif réaliste.”

Tous les articles sur les Pilotes : Alvaro Bautista

Tous les articles sur les Teams : Aspar MotoGP Team