La saison 2017 du Championnat du Monde MotoGP a donné son coup d’envoi à Losail avec la traditionnelle conférence de presse.

Marc Marquez, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Maverick Viñales, Andrea Iannone et Cal Crutchlow s’étaient donné rendez-vous pour lancer officiellement cette nouvelle campagne.

Marc Marquez, Champion en titre, a connu un dernier rendez-vous hivernal compliqué durant lequel le Catalan a chuté à de nombreuses reprises — 5 fois au total —, mais il se veut rassurant, « Cette intersaison s’est un peu mieux déroulée que celle de l’an dernier. Nous avons bien travaillé, je me sens à l’aise sur la moto. J’aimerais vraiment débuter l’année avec une bonne course. Il y a eu de gros changements, en particulier au sujet du moteur, mais les choses sérieuses commenceront ce week-end. Je sais que c’est l’un des circuits où je souffre le plus et que nous ne sommes pas prêts à 100%. » L’Espagnol s’attend à devoir rivaliser face à 5 ou 6 pilotes qui tenteront de lui voler sa couronne.

Tout comme son rival, Valentino Rossi, vice-Champion la saison dernière, s’attend lui aussi à une lutte serrée, « Le niveau est très élevé avec sept ou huit pilotes capables de se battre pour la victoire et le Championnat ; nous devons essayer de rester dans ce groupe. L’hiver a été difficile, nous avons mis du temps à trouver le bon feeling. Nous devons encore travailler pour progresser. Dès demain, nous commençons une nouvelle saison et j’espère être fort et compétitif. »

Un dixième titre ? « Depuis mon retour chez Yamaha, je n’ai jamais commencé avec l’idée de gagner le Championnat. Je reste concentré sur les courses. » Enfin, au sujet de la domination de son coéquipier, Rossi d’ajouter, « À l’opposé, Viñales a réalisé une bonne pré-saison en étant rapide dès ses premiers tours. Il n’a pas seulement été rapide sur tous les circuits, il a aussi dévoilé un bon rythme et je pense qu’il sera très fort. »

La météo s’annonce capricieuse ce week-end avec des orages prévus vendredi et samedi. Si Michelin proposera un pneu pluie ce week-end, les pilotes ne sont pas unanimes au sujet de rouler sous les projecteurs dans ces conditions, « Nous espérons une bonne météo, » confie Rossi. « Personne ne sait si nous devrons rouler sur piste mouillée sous les projecteurs. Nous n’en savons pas plus au sujet de la visibilité. »

Après de nombreuses années sous les couleurs Yamaha, Jorge Lorenzo disputera sa toute première course pour Ducati ce week-end, « C’est une nouvelle ère qui débute et j’ai vraiment hâte. Durant le dernier test au Qatar, nous avons nettement progressé. Notre objectif est maintenant d’améliorer notre rythme, mais je pense que c’est une question de temps. Mon adaptation a pris un peu plus de temps, mais je suis désormais optimiste pour l’avenir. »

Nouvelle recrue de l’équipe Yamaha officielle, Maverick Viñales a dominé ses adversaires durant l’hiver et espère confirmer dimanche, « Ce n’est que l’intersaison, mais je me suis senti au niveau. Nous avons trouvé de bons réglages pour tous les tracés où nous nous sommes rendus. Nous tenterons de suivre la même dynamique et d’être aussi compétitifs dès ce week-end. Je suis ravi, l’équipe a accompli un excellent travail. »

Le vainqueur à Silverstone avoue que son adaptation n’a pas été si évidente qu’il n’y paraît, « Concernant le style de pilotage, il n’y a pas beaucoup de différences, mais cela a toutefois été difficile. C’est une nouvelle équipe et une nouvelle méthode de travail avec de nouvelles personnes, mais nous y sommes parvenus de la bonne manière. » À l’image de son coéquipier, Viñales reconnaît qu’il y a 8 pilotes en position de se battre pour la victoire et le titre cette saison.

Andrea Iannone a quant à lui rejoint les rangs Suzuki, « L’intersaison n’a pas été évidente. Nous avions débuté très fort à Sepang, mais depuis Phillip Island nous rencontrons quelques difficultés. Nous oeuvrons afin de réduire l’écart qui nous sépare des leaders et pour adapter la moto à mon style. Pour le moment c’est assez difficile, mais nous croyons en notre potentiel. »

Vainqueur à deux reprises l’an dernier, Cal Crutchlow dressait un bilan positif de son intersaison : « Je suis ravi de notre pré-saison. Nous avons connu une dernière séance d’essais mouvementée au Qatar durant laquelle nous avons déterminé la direction à prendre au sujet du moteur. Nous avions précédemment comparé l’ancienne et la nouvelle version. Honda a choisi cette direction et nous en sommes ravis. Nous avons encore quelques difficultés à trouver le bon équilibre, mais nous avons montré que nous étions rapides sur tous les circuits. »

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :