La vie n’est décidément pas un long fleuve tranquille pour un Fabio Quartararo qui aimerait bien retrouver les sommets de la hiérarchie en Moto3. Mais tout semble se refuser pour le natif d’une ville de Nice dont on ne rappellera pas le martyr. Cette première journée en Allemagne sera une de plus à oublier pour notre Français qui a chuté et s’est blessé.

C’est le cycle infernal. Non seulement la performance ne vient pas mais en plus, en la recherchant avec pugnacité, on finit par tomber et régresser encore au classement. Sur le froid et humide tracé du Sachsenring, le pilote eu team Leopard n’a pas été en osmose avec sa KTM. L’an passé, il s’était installé sur la première ligne du meeting teuton. Une performance qui sera compliquée de renouveler cette année.

Vingtième le matin, le tricolore termine vingt-deuxième sa journée, après une violente chute au virage numéro 7. Un accident qui n’a pas été anodin : « je me suis abîmé les ligaments de mon pouce gauche » regrette l’équipier d’un Locatelli septième. « Mais je ferai tout ce que je peux pour être à 100% demain. Aujourd’hui, c’était difficile. Le matin, j’ai roulé en pneus usés, puis j’ai voulu hausser le rythme l’après-midi. Hélas, je suis tombé ».

Tous les articles sur : Fabio Quartararo