Jules Cluzel réalisait une très belle pole position malgré sa fracture du coccyx. Kenan Sofuoglu était encore forfait, et l’opposition principale venait de Lucas Mahias, deuxième à Phillip Island, mais aussi des locaux peu connus en Europe Chalarmpol Polamai et Decha Kraisart. La course, disputée sous une chaleur intense, opposait donc au niveau des quatre meilleurs temps des qualifications, deux Thaïlandais à deux Français, mais les autres n’étaient pas loin.

Jules Cluzel déclarait après avoir obtenu la pole «  Ce n’était pas si difficile, mais je n’ai pas pu forcer autant que je le voulais. J’ai besoin de me concentrer et de faire une course intelligente », puis sur la grille de départ « Il fait très chaud. Je vais essayer de creuser un écart décisif sur les autres en cours d’épreuve, après avoir bien observé au sein du groupe de tête pendant les premiers tours ».

Polamai partit en tête, puis se ratait dès le premier virage et Jules prenait l’avantage, devant Polamai, Caricasulo, Smith, Khairuddin et Ryde. Lucas Mahias était treizième. Polamai prenait la tête et chutait sans gravité. PJ Jacobsen parquait sa MV Agusta, victime d’un problème technique, en bord de piste. Lucas Mahias abandonnait à son stand.

L’opposition s’était nettement éclaircie face à Cluzel à 13 tours de la fin, 0.5 devant Christian Gamarino, qui chutait peu après en perdant l’avant. Gino Rea écopait d’un stop & go. Federico Caricasulo (l’homme qui percuta Jules à Phillip Island) se hissait en deuxième position à 10 tours du drapeau à damier. Il était suivi de Kraisart, et les trois hommes groupés précédaient Tuuli et Ryde de plus de deux secondes.

Jules n’avait plus alors que trois adversaires : Caricasulo, Kraisart… et la douleur de son coccyx que n’épargnait pas la chaleur. A 7 tours de la fin, le moteur de Cluzel cassait et il devait abandonner.

Caricasulo prenait la tête devant Kraisart et Smith, qui avait reçu une pénalité d’un recul de trois places pour avoir fait chuter Gamarino. Tuuli quatrième était donc virtuel troisième. Il n’y avait plus que 15 pilotes en piste. Smith réalisait le meilleur tour en 1’38.601 et s’emparait de la deuxième place… avant d’être disqualifié au drapeau noir pour ne pas avoir respecté sa pénalité. Caricasulo l’emportait finalement devant Kraisart, Tuuli, et Warokorn (suppléant de Sofuoglu) qui permettait aux Thaïlandais de placer deux pilotes parmi les quatre premiers.

Résultats de la course :

1. Caricasulo (Yamaha) in 28’11″733; 2. Kraisart (Yamaha) +0.793; 3. Tuuli (Yamaha) +3.164; 4. Warakorn (Kawasaki) +7.564; 5. Ryde (Kawasaki) +7.658; 6. Okubo (Honda) +8.823; 7. Morais (Yamaha) +10.532; 8. Wagner (Honda) +19.051; 9. Watanabe (Kawasaki) +19.666; 10. Mulhauser (Honda) +19.857; 11. Rolfo (MV Agusta) +25.464; 12. Epis (kawasaki) +25.634; 13. Calero (Kawasaki) +53.020; 14. Pizzoli (MV Agusta) a 1.01.236

Championnat :

capture

captuyiopure

Tous les articles sur les Pilotes : Lucas Mahias

Tous les articles sur les Teams :