Jorge Lorenzo a terminé cette deuxième journée à Phillip Island en 15ème position, bien loin de la première Ducati pilotée par Alvaro Bautista.

Après 7 jours passés au guidon de sa GP17, Jorge Lorenzo garde le moral mais semble toujours à la recherche du mode de fonctionnement de la belle italienne, en particulier dans ce qui faisait sa force sur la Yamaha, à savoir sa vitesse de passage en courbe.

Celle-ci est largement moins rapide sur sa Ducati du fait d’entrée en courbe et de ré-accélération plus délicates.

Après avoir analysé les datas de Bautista, le pilote majorquin s’est exprimé lors d’un point avec la presse: “Quelque chose ne va pas. Et bien, je pense que nous gagnons juste un peu à la fin de la ligne droite en ce moment! Nous perdons dans la majeure partie du circuit, peut-être 95 pour cent de la piste, principalement en vitesse de passage. La vitesse de passage, pour arrêter la moto et au freinage, au lâcher des freins, la moto est difficile à faire tourner. Dans certains endroits, le moteur est également un peu trop nerveux. 

Nous nous améliorons peu à peu. Plutôt moins que ce à quoi nous nous attendions. Mais la chose la plus importante est que nous sommes tous les jours plus rapides et que nous avons fait beaucoup plus de tours en 1m 30s. Hier, j’ai fait cinq tours dans les 30.Aujourd’hui, la plupart des tours étaient dans les 30. L’un était très proche de 29. Alors nous verrons demain, en améliorant la moto, en m’adaptant un peu plus à la moto, si nous pouvons rester la plupart des tours dans les 29 et 30s. 
Bien sûr, quelque chose n’est toujours pas bien et nous n’avons pas trouvé. Nous devons trouver quelque chose pour rentrer plus vite dans les virages, pour ouvrir davantage les gaz et, d’une façon générale, pour avoir une meilleure vitesse de passage. 

Probablement que nous n’avons pas la moto qui possède la meilleure vitesse de passage, mais en ce moment Bautista est beaucoup plus rapide que moi dans les virages, et nous devons comprendre ce qui se passe. 

Normalement, toutes les Ducati peinent un peu en milieu de virage pour tourner. Il y a eu une petite amélioration aujourd’hui dans tous les domaines, mais pour l’instant il n’y a pas de grand pas. 

Nous avons très peu de temps, juste quatre séances avant le Grand Prix au Qatar.”

Interrogé sur son remplaçant chez Yamaha pour qui tout semble sourire, Jorge Lorenzo s’est déclaré surpris: “Eh bien, c’est surprenant. Même en sachant qu’il est très, très rapide, et très agressif et très jeune. Je pense que c’est une surprise pour tout le monde qu’il soit tellement, tellement rapide. C’est la vérité.” 

Jorge Lorenzo détient toujours le record du circuit australien depuis 2013 en 1’27.899 (autres pneus, autre bitume).
Aujourd’hui, il a tourné en 1:30.197, à 1.350 seconde de Maverick Vinales et à 8 dixièmes d’Alvaro Bautista et sa GP16.

32775682722_65716420ce_z

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team