La catégorie Moto2 va connaître son deuxième moteur après le Honda qui est utilisé depuis le début de cette classe en 2010. Au GP du Qatar cette année, il avait été annoncé que Triumph serait le nouveau fournisseur, ce qui sera officialisé la semaine prochaine au Grand Prix d’Italie.

Cette officialisation a pris un peu de temps, car les négociations entre le constructeur britannique et Dorna ont été assez longues. Du côté de Dorna, celles-ci étaient menées par Carlos Ezpeleta, le fils du patron de Dorna Carmelo Ezpeleta.

Triumph, mettant en avant son statut de petit constructeur, ne voulait pas fournir les groupes propulseurs gratuitement, contrairement à Honda. Comme aucun autre constructeur n’était intéressé, les Anglais avaient un solide argument.

Finalement tout le monde a trouvé un terrain d’entente, et Dorna financera une partie des moteurs, qui seront préparés chez ExternPro au Motorland Aragon. Le moteur 600CBR, qui commence à dater, sera donc remplacé par le trois cylindres Triumph 765.

Ce moteur Daytona Street Triple délivre d’origine 123 chevaux à 11 700 tours, soit en gros la même puissance que le Honda. Les équipes participant au Championnat du Monde Moto2 espèrent que la version utilisée dès 2019 délivrera entre 140 et 150 chevaux.

Les constructeurs de châssis s’apprêtent à se mettre à l’œuvre. Ainsi l’équipe Marc VDS, représentante officielle de Kalex, va acheter cinq moteurs Triumph de série pour tester la future nouvelle partie-cycle allemande en 2018.

Photo : le moteur actuel de la 675 R (© Triumph)

Source : speedweek.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :