La pilote espagnole s’était exprimée il y a peu sur les perspectives d’avenir qu’elle avait pour 2019 et disait espérer pouvoir annoncer quelque chose de positif dans les prochaines semaines. C’est désormais chose faite et nous la reverrons dans le Championnat du monde l’an prochain.


María Herrera avait passé trois saisons en Moto3 de 2015 à 2017 et était partie cette année en Supersport 300. Après avoir terminé 13ème du Championnat avec une quatrième place comme meilleur résultat, elle avait des arguments pour convaincre les équipes du Mondial de lui refaire confiance.

C’est le team Ángel Nieto qui a décidé de l’engager pour la prochaine saison dans la nouvelle catégorie MotoE aux côtés de Nico Terol. Après avoir officialisé son retour en Moto2, l’équipe vise haut en intégrant également ce tout nouveau championnat qui débutera en 2019.

La pilote espagnole fera donc son retour en Mondial après un an d’absence et sera, de nouveau, l’unique femme toutes catégories confondues. C’est une très bonne opportunité pour celle qui regrettait il y a quelques temps qu’on ne fasse pas plus confiance aux femmes dans ce milieu. Elle pourra donc montrer son potentiel l’an prochain : « Je suis heureuse d’avoir signé avec l’Ángel Nieto Team pour rouler dans le championnat de motos électriques. Je pense que nous ferons une bonne équipe. Il faut juste que j’apprenne à connaître mes nouveaux techniciens car, sinon, je connais déjà l’équipe de l’an dernier. J’apprécie le fait que cela soit un team valencien car je suis très unie à cette région, et aussi que l’ambiance soit familiale. J’ai hâte de commencer à travailler dès le premier test de novembre. Cela sera la première fois que je roulerai avec la moto. Je suis très contente car cette année j’ai couru à un bon niveau avec une 600, même si je sais que le passage à la MotoE sera un défi, mais je continuerai à m’entraîner. Il faudra juste s’habituer. Cela me fait plaisir de pouvoir revenir dans le Mondial et que plus de gens puissent me voir rouler, car cette année j’ai montré que je pouvais être au niveau des meilleurs. »



Tous les articles sur les Pilotes : Maria Herrera

Tous les articles sur les Teams : Angel Nieto Team