La saga « Scott Redding » a pris fin aujourd’hui et le pilote britannique, après de nombreuses incertitudes, a pu annoncer ce qu’il fera l’an prochain.


La rumeur courait depuis quelques jours et avait été annoncée par certains médias (dont Paddock-GP), mais cette fois-ci Scott Redding l’a annoncé lui-même : il roulera au sein de l’équipe Ducati Corse dans le Championnat British Superbike. Il aura ainsi à sa disposition l’une des meilleures motos du plateau, une Ducati Panigale V4 R.

Quel rebondissement pour le pilote britannique qui, il y a peu de temps encore, se retrouvait sans guidon pour l’an prochain après avoir été remercié par Aprilia en MotoGP qui le remplacera par Andrea Iannone. Assez désespéré, il avait fait part à plusieurs reprises de son désarroi et de sa peur de ne rien trouver, lui qui s’estimait ne rien savoir faire d’autre que rouler à moto.

Pourtant, il y a quelques années encore, il était l’un des pilotes que l’on s’arrachait. Plus jeune vainqueur de Grand Prix de l’histoire en 2008 (à 15 ans et 170 jours) et vice-champion du monde Moto2 en 2013, il est également monté sur le podium à deux reprises en MotoGP, une première fois à Misano en 2015 et une seconde fois à Assen en 2016. Ensuite, les choses s’étaient un peu compliquées.

Ses nombreux appels et publications humoristiques ont donc finalement payé et ce n’est pas moins que l’une des meilleures équipes du Bristish Superbike qui lui a proposé un contrat. Redding va ainsi pouvoir complètement se relancer et en est très heureux : « C’est fantastique d’arriver dans le British Superbike. Je vais courir dans un Championnat totalement nouveau pour moi, et cela sera avec la meilleure équipe de la catégorie et une moto très, très compétitive. Il me faudra apprendre à connaître une nouvelle équipe, de nouvelles personnes, une nouvelle machine, de nouveaux circuits, mais c’est un super challenge ! Nous allons nous préparer au mieux dès maintenant pour la première manche et je suis heureux qu’elle ait lieu à Silverstone, où j’ai de bons souvenirs. Courir en MotoGP est très dur. Sans le bon matériel, c’est difficile de gagner. C’est pourquoi j’ai accepté cette proposition pour le British Superbike, un championnat de très haut niveau où je souhaite montrer que je suis un pilote qui gagne. De plus, je vais courir devant mon public, c’est une expérience que je veux vivre au maximum ! »



Tous les articles sur les Pilotes : Scott Redding