Johann Zarco marque les esprits depuis l‘entame de cette saison, mais après ce vendredi passé à Austin, le Français est encore un peu plus entré dans le paysage du MotoGP. Avec son deuxième temps qui le positionne en leader chez Yamaha, le pilote Tech3 est pris comme point de référence sur la piste par le reste du plateau. A commencer par un Marc Márquez qui ne s’en est pas caché. Pour mieux mettre la pression sur les ingénieurs Honda.

C’est le genre de tirade de la part du quintuple titré de 23 ans que l’on n’aurait pas imaginé si tôt dans la saison. Et pourtant, en faisant le bilan de son vendredi à Austin, conclu en tête, Marc Marquez a déclaré : « c’est en suivant Zarco que j’ai tout compris ».  Un hommage ? Pas seulement. C’est aussi un message appuyé aux ingénieurs du HRC.

Il développe : « je suis plus lent qu’en 2016 et il faut trouver pourquoi. Pendant ce temps, la concurrence progresse et elle est de plus en plus proche. J’ai des problèmes avec l’avant de la moto, et les bosses n’arrangent rien. Les Yamaha sont très stables alors que notre moto bouge beaucoup. Se battre pour la victoire cette année est plus difficile. J’ai tout compris en suivant Zarco qui a plus ou moins la même moto que les officiels Yamaha. Leur moto est très efficace, elle a beaucoup de points forts. Elle est stable sur les bosses et ils ont progressé en accélération ».

Si, le discours officiel chez Honda veut que la nouvelle RC213V soit moins pire que la précédente à la même époque de la saison, il oublie de préciser que la concurrence est en revanche encore mieux, ce qui fait que, au bilan, la situation n’est guère plus enviable…



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3, Repsol Honda Team