L’équipe Suzuki MotoGP aura connu presque tous les malheurs ce week-end au Texas, en particulier avec Alex Rins qui devait déclarer forfait suite à une blessure. Andrea Iannone se retrouvait seul pour assurer la mise au point de la GSX-RR et cela ne se passa pas facilement, d’autant plus qu’un moteur de Rins cassé lors des essais provoquait quelques inquiétudes.

Seulement seizième de la première séance d’essais libres à 1.9 du leader, puis dixième à 1.1 à l’issue des trois sessions, Iannone pouvait légitiment se demander comment Maverick Vinales avait bien pu s’y prendre pour terminer quatrième l’année précédente au Texas. Pourtant Andrea connaissait bien la piste d’Austin pour y avoir justement terminé en 2016 devant Maverick.

Il avait en effet fini 9e du Championnat 2016, avec une victoire en Autriche, mais aussi trois troisièmes places à Austin, au Mugello et à Valence. L’espoir revint légèrement ce samedi, quand Iannone se qualifia en onzième position. C’est à cette onzième place qu’il boucla son premier tour, avant de se livrer à un duel avec Danilo Petrucci qui durera jusqu’au drapeau à damier.

Iannone doublait Petrucci, puis Jonas Folger, puis Jack Miller, puis Jorge Lorenzo avant de terminer finalement à la septième place. La lutte avait été magnifique et cela donna du baume au cœur à Suzuki, qui en avait besoin. Grâce à cette performance, et malgré un début de championnat catastrophique (0 point) Andrea pointe désormais à la quinzième place du classement provisoire du Championnat du Monde, à égalité de points (9) avec Loris Baz, 1 point derrière Aleix Espargaro et 1 devant Karel Abraham et Tito Rabat.

mgp3andrea-iannone26

Pour Andrea Iannone, « Je suis vraiment content parce que j’ai réussi à ressentir de bonnes sensations sur la moto, mais en même temps, je ne suis pas content de la première partie de la course. J’ai perdu trop de temps dans les premiers 5 tours, et il était difficile de le récupérer. Ensuite, j’ai trouvé un bon rythme, mais après avoir perdu 6 ou 7 secondes, il était trop difficile de récupérer plus.  

« Il y aura un test très important que nous ferons le lundi après Jerez, où nous tenterons certaines configurations différentes qui seraient impossibles à essayer lors d’un week-end de course.

« Bien sûr, ce week-end nous avons appris beaucoup de choses. Elles seront très utiles pour nous assurer que nous arrivons en Espagne bien préparés. »

D’après son team manager Davide Brivio, « À la fin, nous sommes heureux de la façon dont ce jour s’est déroulé. Au début de la course, Andrea a lutté pour trouver son rythme, mais il a pu en trouver un bon qui lui a permis de gagner des positions.  

« Pour cette raison, je dirais qu’en ce qui concerne la course, nous avons frappé notre cible qui était d’arriver au drapeau à damier. Après deux courses comme celles du Qatar et d’Argentine, il était crucial de terminer la course et d’accumuler de l’expérience.

« Il était important de faire de nombreux tours avec les autres pilotes et de nous battre jusqu’à la fin. Cela permet la collecte de données non seulement pour nos ingénieurs, mais aussi pour Andrea pour une meilleure compréhension. Ce sera une information importante pour nous, d’où nous pourrons redémarrer.

« Maintenant, il est temps de revenir en Europe, où le Championnat se réchauffera. Nous devons redémarrer à partir d’ici, pour profiter de ce que nous avons appris dimanche et continuer. »

mgp3andrea-iannoner4

#AmericasGP MotoGP Course : Classement

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 43m 58.770s
2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 44m 1.839s
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 44m 3.882s
4. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 44m 6.408s
5. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 44m 6.727s
6. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 12.828s
7. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 14.261s
8. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 44m 15.542s
9. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 16.749s
10. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 17.264s
11. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 44m 17.673s
12. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 44m 27.505s
13. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 28.811s
14. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 44m 30.134s
15. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 45m 5.317s
16. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 45m 20.860s
17. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) +2 laps
Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* DNF
Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) DNF
Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) DNF
Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) DNF
Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) DNF

mgp3andrea-iannoner3



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar