Depuis l’entame de cette saison des Grands Prix, KTM n’a de cesse de se féliciter d’avoir tenté l’aventure en Moto2. Sa saison en MotoGP est balbutiante tandis que sa campagne en Moto3 est actuellement décevante. Mais le team Ajo est là dans une catégorie intermédiaire cette fois bien assimilée par Miguel Oliveira. Quatrième au Qatar, en pole-position et second en Argentine, le châssis autrichien et le pilote portugais seront à prendre au sérieux ce week-end à Austin.

L’Argentine a comblé un Miguel Oliveira qui s’est offert son premier podium en Moto2, un événement fêté avec sa KTM également novice dans cette célébration. Le couple pourrait-il faire encore mieux que cette seconde place à Termas de Rio Hondo ? Ce sera à surveiller, même si le circuit texan n’a jamais vraiment souri à un pilote qui n’a jamais fait mieux à Austin qu’une cinquième place en 2013. Déjà avec une KTM, mais en Moto3. L’an dernier, pour sa première année en Moto2, il n’avait pas vu l’arrivée.

« Après mon premier podium acquis en Argentine, j’arrive confiant à Austin » commente celui qui aura comme équipier durant ce Grand Prix Ricard Cardus. « C’est un tracé difficile qui demande une moto très stable au freinage mais aussi agile dans le premier et le troisième secteur. En Moto2, on peut utiliser le premier ou le second rapport. Et ça conditionne la façon dont vous pilotez ».

« Je n’ai pas réussi de grand résultat à Austin jusque-là mais j’espère que la bonne dynamique que nous avons actuellement fera tourner les choses favorablement. L’équipe travaille bien et on va essayer de continuer comme ça, en développant la moto et en prenant le maximum d’informations. Je pense que je pourrai faire une bonne performance ».

On rappellera que le titulaire de la seconde KTM, Brad Binder, est forfait pour cause médicale. Le pilote d’essai de Mattighofen Ricard Cardus le remplacera. Il avait fini dixième à Austin en 2014.



Tous les articles sur les Pilotes : Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Ajo Motorsport