Après des résultats exceptionnels dans le passé en 125 et en 250, Aprilia a eu un peu plus de mal à s’imposer dans la grande catégorie. En 2016, la firme terminait cinquième et dernière du Championnat du Monde constructeurs avec 101 points, soit moins de la moitié de ceux marqués par le quatrième Suzuki (208). Pour se hisser vers la tête des classements, la filiale du Groupe Piaggio peut désormais compter sur sa toute nouvelle RS-GP et sur Aleix Espargaro.

Aleix avait terminé onzième de la saison 2015 sur une Suzuki avec 105 points, juste devant son coéquipier Maverick Vinales qui en comptait 97. Il finissait de nouveau onzième l’an dernier, avec 93 points et comme meilleur résultat une quatrième place au Japon, alors que Vinales se classait quatrième avec 202 points, et quatre podiums dont une victoire au Royaume-Uni.

Désormais chez Aprilia, Aleix réalisait un très bon Grand Prix au Qatar en terminant en sixième position, à moins d’une seconde sur la ligne d’arrivée des deux Honda de Marc Marquez et de Dani Pedrosa. Le progrès était époustouflant et le pilote espagnol comme le constructeur italien n’ont plus désormais qu’un but : remettre ça en Argentine.

ESPARGARO Aleix (SPA) VINALES Maverick (SPA) MotoGP GP Qatar 2017 (Circuit Losail) 23-26/03.2017 photo: MICHELIN

Selon Aleix Espargaro, « Après les bonnes sensations du Qatar, j’ai hâte de courir en Argentine. C’est une piste que j’aime beaucoup et où je suis toujours à l’aise avec mon style de pilotage. J’espère pouvoir obtenir un réglage optimum pour les conditions de course, mais en même temps, je voudrais également lutter pour une bonne position en qualification. »

D’après Roberto Albesiano, Directeur de la Compétition Aprilia, « Lors de la première course, nous avons reçu une confirmation importante concernant nos efforts de développement de pré-saison. La RS-GP s’est avérée être une moto bien équilibrée. Il sera intéressant de la mettre à l’épreuve sur un circuit très différent de celui du Qatar. Les caractéristiques de la piste de Termas semblent favorables aux caractéristiques de notre moto et au style de pilotage d’Aleix.

« Le premier jour d’essai sera une chance de comprendre les conditions de piste. Nous continuerons à travailler en vue de la course, mais en accordant une attention particulière aux qualifications. Nous essaierons de nous y améliorer, en exploitant le pneu neuf le mieux possible pour viser une bonne position sur la grille de départ. »

Aleix ESPARGARO SPA Aprilia Racing Team Gresini APRILIA MotoGP GP Qatar 2017 (Circuit Losail) 23-26/03.2017 photo: MICHELIN

Pour Fausto Gresini, le team manager, « Nous nous dirigeons vers l’Argentine avec de sérieuses ambitions. La tendance est positive pour nous, à la fois sur le plan technique et en termes de moral après les résultats du Qatar. Aprilia a fait un excellent travail. Nous avons un ensemble technique qui a démontré une progression évidente.  

« Nous gardons les pieds sur terre, mais nous sommes également conscients de notre potentiel. Nous voulons maintenant confirmer les progrès que nous avons vus lors de la première course sur une piste différente. Sur le papier, le circuit de Termas pourrait convenir à notre projet mieux que le Qatar, mais comme toujours, nous ne pourrons vérifier qu’une fois que nous roulerons sur la piste. »

1132917e-683f-44ba-9788-f12250fd9173



Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini